Violent Femmes

New Times

New Times

 Label :     Elektra 
 Sortie :    mardi 17 mai 1994 
 Format :  Album / CD   

Derrière cette pochette caractérisée par une laideur affichée se cache un album qui n'est pas le meilleur de la discographie des Violent Femmes. Produit par Brian Ritchie et Gordon Gano, les deux têtes pensantes du groupe, New Times marque l'arrivée de Guy Hoffman à la batterie.
Ce qui frappe à l'écoute de cet album, c'est ce son particulier qui ne convainc pas. En effet, si l'oeuvre des Violent Femmes était jusqu'alors quasi-exclusivement acoustique, le groupe s'ouvre ici à l'électricité, mais ce, dans des sons froids et parfois totalement inhabités. Cela en devient malheureusement déconcertant par moment. Toutefois, si la production ne s'avère donc pas franchement réjouissante, il reste quelques compositions intéressantes. "I'm Nothing" trouverait aisément sa place sur Why Do Birds Sing ?, l'album précédent, tant ce titre apparaît léger, minimaliste et empreint d'un allant et d'un naturel débordants, tandis que "This Island Life" s'impose comme l'un des meilleurs titres grâce à son atmosphère pesante et tendue.
Ceci dit, New Times se dévoile rapidement comme un album en demi-teinte alternant les titres relativement bons ("Don't Start Me On The Liquor", "Breakin' Up", ou "4 Seasons") avec ceux qui flirtent avec le mauvais goût clairement affiché ("Mirror Mirror (I See A Damsel)", "Jesus Of Rio" qui terminent l'album). On ne peut s'empêcher de ressentir quelques regrets par instants... dommage...


Correct   12/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
245 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?