Sneaker Pimps

Paris [La Boule Noire] - jeudi 17 octobre 2002

Le dernier album des Sneaker Pimps étant sorti dans l'indifférence totale (en tout cas en France), je ne fus pas étonné de voir une boule noire peu remplie...Je demande à tout hasard à un quidam s'il connait le groupe depuis longtemps et me répond qu'il est là suite à la description du Lylo...ok!!Pourtant, malgré une heure trop longue d'attente et pas de premièrte partie, Sneaker Pimps nous montre tout de suite de quel bois ils se chauffent: ils attaquent par un morceau inédit, de l'éléctro pure et dure, avec un beat énorme et des couches mélodiques qui s'entassent les unes sur les autres pour aboutir à un orgasme total...superbe!Je ne sme souvient pas avoir assisté à une meilleure entame de concert, aussi bon qu'il soit. Pendant tout le set, Sneaker Pimps, réduit à trois (Liam Howe, l'autre compositeur et bassiste du groupe a décidé de s'éloigner de la scène pour s'occuper de sa famille) démontre d'un beau savoir faire: ils modifient les compo des autres albums (Low Five, Spin Spin Sugar, Six Underground) et nous ravissent en jouant un bonne partie du dernier album dont le fameux Loretta Young Silks, son sample et sa fin magique que Chris Corner interprète en français... Le morceau Bloodsport, le plus électro qu'il leur ait été donné d'écrire, prend toute son ampleur sur scène et parvient à faire bouger les quelques rangs de la fosse, un exploit! Le rappel est à tendance plutot acoustique et vraiment intense. On retient de ce concert une bonne présence scénique, une interprétation de grande qualité des compos( difficile pour ce genre un peu hybride électro-pop-psyché) et le coté vraiment sympa des trois compères...J'ajouterai que le pote qui m'a accompagné ne connaissait quasiment rien de ce groupe et qu'il a assisté, selon ses termes, à un de ses meilleurs concerts...


Parfait   17/20
par Jekyll


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
139 invités et 3 membres
Aladdin_Sane
Alain_B
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?