Th Da Freak

Paris [Point Ephémère] - mercredi 27 mars 2019

Je serai à Bordeaux le 30 mars, et il se trouve que Th Da Freak jouent à Bordeaux le 30 mars : ça tombe vraiment très bien. Seulement, la poisse s'abat sur nous et le concert est reporté pour problème de salle. Décidée à ne pas louper ce groupe sur scène, je me rue sur les dernières places de leur concert prévu le soir même au Point Ephémère.

En arrivant sur les quais du canal sur les coups de 22h10 (pardon pardon les premières parties), personne en vue : ok il faut se dépêcher de rentrer. C'est pile au commencement du concert que je me trouve une bonne place au fond dans la salle qui affiche complet : c'est parti.

Alors alors, on sait que Th Da Freak est initialement le projet du bordelais Thoineau Palis. Celui-ci est facilement repérable, à sa chevelure bleue et sa combinaison squelette, assurément référence à Frankenstein et donc Freakenstein le titre de leur album sorti en mars dernier, qu'ils comptent bien honorer ce soir. Son frère Sylvain Palis est à la basse ; pour lui ce sera une chevelure rouge. Je crois apercevoir qu'il porte une espèce de tablier maculé de "sang". Ça met tout de suite dans l'ambiance film d'horreur qu'ils ont plaisir à nous insuffler. A leurs côtés sont présents les deux guitaristes Benjamin et Rafael, et le batteur Julien.

Ce qui saute aux yeux, c'est que les gars se marrent trop sur scène. Ils sont à fond et contents d'être là, et ça fait plaisir. Chaque chanson est introduite d'une façon marrante. Je ne saurai vous retranscrire l'ordre des morceaux, mais voilà ma sélection de souvenirs que je vous partage bien volontiers :
Juste avant d'entonner "Mars Attacks!!", Sylvain part dans un délire à encourager tout le monde à se faire des bisous, "au cas où". Plus tard, il nous raconte qu'ils sont tous possédés par la flamme du diable, un à un, tout ça avec un bon gros effet sur la voix qui rend le tout démoniaque. Pour "F**ck My Songs And All My Thoughts", Thoineau ne touche pas sa guitare et récite, stoïque, ses lyrics de façon envoûtante. Ensuite vient l'amusante "Repetto", c'est drôle à voir, les Repetti, Repetto, Repetti et Repetto se répètent et sont répétés par le public dans le micro que Thoineau leur tend. Et puis, je ne sais plus à quel moment, il parvient à se faire porter par la foule. Mention spéciale pour le guitariste de gauche (Benjamin si je ne me trompe pas) qui m'a fait bien rire tout le long avec ses sourires / grimaces continuels !
Le concert dure une heure, on n'a pas vu le temps passer et ça valait le coup de voir le résultat en live.

Quant à notre week-end bordelais, il n'est finalement pas musicalement vain. Nous trouvons une alternative à notre concert reporté : vendredi soir, nous entrons dans la petite cave voûtée d'un bar, pour une soirée de concerts à 5€ organisée par le collectif local Flippin' Freaks (garage, psychédélique, shoegaze, grunge) dont Th Da Freak fait partie. Les frères Palis sont d'ailleurs présents, accessibles et bien là parmi le public. Je recommande vivement, l'ambiance est cool et simple, et les découvertes musicales de grande qualité (Stuffed Foxes et yyellow ce soir là). Merci les freaks.


Parfait   17/20
par Bora-bora


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
171 invités et 2 membres
Poukram
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :