Trans Am

Eidelbergh - Allemagne [Karlstorbanhof] - samedi 03 avril 2004

OK ok ok. Trans Am en concert. Longtemps que j'attendais ce jour, ça je peux vous le dire !
En fait, on bouge de Strasbourg à l'arrache et à la bourre, de plus trouver son chemin en Allemagne quand personne dans la voiture ne parle allemand, c'est super folklo ! On arrive à la salle à 21h30. Salle carrément agréable, environ 300 places, avec un bar type 'Peach Pit après la nuit' mais version allemande, et des mecs qui mixent Rock large (Ramones, Rapture, etc.) avec des colliers hawaiiens ... ouhla, folle ambiance !
Assez peu de monde dans la salle lorsque la première partie, Delbo, monte sur scène : basse, batterie, guitare pour un emo-rock allemand bien à la mode et assez efficace, sauf pour la voix franchement ignoble et sans intérêt. Ok ok ok, on commence à être bien chauds. Petit échange de regards à répétition avec le guitariste de Trans Am qui est au merchandising avec sa copine, hyper gentille d'ailleurs avec qui on discute un peu. On sent que ça va venir. Confection d'un ou deux spliffs spécial 'Trans Am' pour le concert. On y est : 200 personnes à tout casser pour attendre Trans Am devant la scène,
les gars se posent pour le soundcheck. C'est le batteur qui mène la danse, il chauffe le public. Les autres se ramènent tout habillés d'orange, (concept de leur album Liberation), combinaison de pompiste pour le guitariste, putain de moustache ambiance Magnum, et pantalon en maille de T-Shirt de basket orange pour le bassiste. Les deux ont des synthés, évidemment. Bon allez, c'est parti !!!! Ca chauffe sévère dès les premières notes, le batteur est un putain de showman (en plus de son jeux hallucinant sur les albums); là il tient le rythme à fond les ballons. C'est lui qui mène la danse. Il donne l'impression de conduire une voiture de sport à fond sur un circuit de course pendant 1h30. Ambiance K2000 assurée !!! C'est la fête, dans le public les gens se prennent des méga claques, et on assiste aussi à des danses revival 80's de toute beauté. Les premiers rangs se déhanchent au son megabass Trans Am. Le son de la guitare est carrément précis et intense. Ce qui est sûr, c'est que les musiciens donnent tout. Ils sont à fond ! Ca picolle aussi sur scène ; mais ça ne parle pas trop à son public.
En fait, Trans Am en live, c'est la puissance de leur album décuplée, c'est vraiment carré et impressionnant. Toutes les chansons que je veut entendre y passent, pour moi c'est le bonheur, des titres de The Surveillance, de Surrender To The Night, sans oublier les hits de TA, et de l'album éponyme Trans Am. Ca transpire sévère, quelque chose de radical, d'urgent dans leur set. Oui, enfin je peux le dire, Trans Am est carrément punk !! Les musiciens posent leurs instruments. Je ne peux pas imaginer ne pas entendre mes chansons préfèrées du groupe, pendant un instant je me dis : putain c'est dejà fini ! (ils jouent quand même depuis 1H20... de bonheur intense!) Le public gueule bien et est motivé à fond. Les musiciens se repointent. Ils sont chauds. Ca gueule "Television Eyes", je gueule "I Want It All", tout le monde veut ses hits ! Et là, c'est carrément la folie : Trans Am emmanche ses hits de Futureworld : "Television Eyes", "Positron", etc ... Une petite pause car les musiciens sont épuisés. Ca revient sur scène, le guitariste porte un masque de Bush, c'est pour le titre "Uninvited Guest". Ok, concept de libération à fond. Ca sent la fin... merde, ils ne vont pas jouer le titre que j'attends le plus. Et là... Roulemenent du batteur (que je reconnais très vite), et c'est l'explosion."I Want It All" pour clôturer le set. Je crois que je suis heureux, je suis à fond, comme pendant tout le concert, c'est excellent. Trans Am je t'aime.
On retourne au bar boire un ou deux verres et en fait plein de monde est arrivé entre temps. C'est la grosse fête, tout le monde se déhanche sur les vinyls rock du DJ. C'est du bon. La salle se transforme en grosse teuf, et les gars de Trans Am dansent à côté de nous, comme des oufs tout bourrés, c'est trop bon ! Ils se mêlent à tout le monde, et sont chauds comme de la braise. On danse et délire avec eux. On se croirait à une teuf pour Halloween sur un campus américain. Non, on est en Allemagne, il est 5h du mat... faut qu'on rentre.


Exceptionnel ! !   19/20
par Matt


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 07 avril 2004 à 21 h 05

Plus le temps passe, et plus je me dis que le concert de Trans Am était vraiment énorme. J'étais impatient de voir le batteur et c'était plus que j'imaginais, un tueur, en plus il m'a fait penser à un pote, ça m'a bien fait délirer. Un concert qui est bien monté en puissance pour littéralement exploser au rappel !!!
Les mecs se sont trop bien trouvés, une véritable unité, Trans Am c'est 1.
Une bonne grosse claque à partager entre bons amis, un bon souvenir... Il faut aller les revoirs à Zurich ou Paris... (en tous cas le temps de me laisser pousser la moustache...).
Excellent !   18/20





Recherche avancée
En ligne
211 invités et 1 membre :
Toitouvrant
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...