The White Stripes

Glasgow - Royaume-Uni [Secc] - samedi 24 janvier 2004

Après une excellente première partie des excellents Blanche (dont on reparlera plus tard), le duo rouge et blanc monte, devant un public conquis d'avance, sur la scène d'un hall de foire qui sert de salle de concert ce soir. Les écossais sont dingues ; pour montrer qu'ils aiment le groupe ils jettent leurs verres en l'air, sur le groupe, vides ou pleins (on peut directement aller se laver les cheveux après un concert à Glasgow !!).
Pendant cinq six titres, on est franchement impressionné, gros son, super présence, avant de se rendre compte que Jack White fait toujours la même chose à la voix et à la guitare, mais surtout que l'attraction principale est sur le coté gauche de la scène : MEG WHITE. Souvent considérée, à tort, comme le maillon faible du groupe, elle rayonne, elle s'amuse comme une folle, elle est belle et sexy dans son petit T Shirt blanc moulant avec sa mise en pli. Elle accompagne chaque coup de cymbale d'un petit sourire ou d'une pause aguicheuse irrésistible... Son jeu depouillé et bancal pousse à l'admiration à l'époque où tout le monde jure que par les productions r'n'b des neptunes et autres...
Le meilleur moment du concert sera d'ailleurs quand la miss vient chanter (très mal) le rigolo "In The Cold Cold Night" accompagné par un public en transe. Meg on ne voit que toi, Meg on t'aime !!
Sinon on eut droit bien sûr à tous les tubes du groupes, dont bien évidemment l'universel "Seven Nation Army". Le concert se clôtura étrangement, un écossais jetant sa chaussure dans la tête de Jack White... qui le prit plutôt bien et reprit l'interprétation du chiant "I Just Don't Know What To Do With Myself" !!!


Correct   12/20
par X_Elmo


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
76 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?