Pete Doherty

Belfort [Eurockéennes - Chapiteau] - samedi 04 juillet 2009

Assister à un concert de Peter Doherty c'est désormais quitte ou double. Capable du meilleur comme du pire rien n'est jamais certain. Mais on lui donne (et on lui donnera) encore sa chance. Parce que ce type, malgré toutes ces frasques, a un talent rare. Une écriture précieuse, un sens de la mélodie particulier, un artiste unique.
Son excellent premier album solo en poche, il tourne donc seul, en acoustique, les balloches sur la table. Rien pour se rattraper, rien pour cacher d'éventuelles fêlures. Exercice encore plus casse gueule pour un type à l'état fluctuant. Et bien cette fois, il mettra tout le monde d'accord, excellent comme rarement! D'entrée il a l'air en forme, réveillé et clean en arrivant de sa démarche habituelle de dandy nonchalant. Jean, polo Fred Perry et chapeau de paille.
Reste à voir le set. Il annoncera la couleur directement en balançant le single des Libertines "Don't Look Back In The Sun". Ca s'annonce très bien! En voix, plein d'énergie, entrainant. Le public est soufflé et rassuré. Un morceau de son album solo puis c'est l'avalanche. Des tubes des Libertines et des Babyshambles comme s'il en pleuvait. "Time For Heroes", "Can't Stand Me Now", "The Man Who Would Be King", "Albion"... Morceaux toujours aussi pertinents malgré ce dépouillement maximum. Preuve d'une qualité d'écriture exceptionnelle en passant... Le public reprend les refrains en choeur, l'ambiance tendue d'avant concert se mute en une communion rigolarde. Mission accomplie.
Finalement, seuls deux morceaux de Grace/Wasteland seront joués. Le reste étant composé de reprises. Tout d'abord, un hommage improvisé à Michael Jackson par un "Billy Jean" repris par le public. Puis un medley anglais avec en vrac les Specials, Skatalites puis une reprise de Neil Young.
La seule ombre au tableau fut un duo avec Tricky et sa voix pénible, faible et insupportable...


Très bon   16/20
par Abe-sapien


  Set list:

Don't Look Back Into The Sun
Last Of The English Roses
Time For Heroes
Arcady
The Man Who Would Be King
Death On Stairs
Can't Stand Me Now
Killamangiro
Albion
Music When The Lights Go Out
Back From The Dead
You Talk
Billie Jean
Medley anglais
The Needle And The Damage Done
Hugo The Hippo


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
264 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :