Hercules & Love Affair

Barcelone - Espagne [Espacio Movistar] - vendredi 07 novembre 2008

 Hercules & Love Affair
En ce doux mois de novembre, je vais enfin pouvoir assister à une prestation live de Hercules & Love Affair, mon groupe coup de cœur de cette année.
La soirée commence assez bizarrement, puisqu'en me rendant sur le lieu du concert, j´hallucine sur le nombre de prostitués transsexuels qui entourent la salle (pardon pour l´éventuelle faute d´orthographe, je ne sais pas quel genre utiliser !) ! Le concert se passe à l´Espacio Movistar, un chapiteau/salle de concert servant de support de promotion à l´opérateur de téléphonie espagnol. Internet en libre accès, jardins au design sympa pour prendre une bière... Ambiance relax quoi. Le public est assez branché, majoritairement composé de gays, lesbiennes et d´androgynes à l´apparence fascinante. Mais une question me taraude: que peut donner le groupe sans Antony Hegarty ?

Le line-up pour le live est donc composé de Andy Butler, Nomi Ruiz et Kim-Ann Fox, aidés par un batteur, un bassiste, un trompettiste, un tromboniste et un second DJ. Ils annoncent d'emblée la couleur: "Bonsoir Barcelone, vous êtes prêts à danser ?"

Et bim, je me prends une claque dans la gueule. Les instrumentations sont excellentes: puissantes et groovy, mon dieu impossible de ne pas remuer là-dessus ! Mais il se passe quelque chose d´exceptionnel sur scène: alors que Kim-Ann Fox derrière sa batterie électronique chante un impressionant morceau inédit, la belle Nomi Ruiz commence à danser. Dans sa belle jupe à paillettes rouge et noire, laissant entrevoir un corps de rêve et des jambes à n´en plus finir, la belle androgyne entame des déhanchés langoureux et épileptiques. Elle a un charisme unique et une beauté radieuse, elle attire l´attention, et pendant une heure, mes yeux seront rivés sur elle, que ce soit lorsqu´elle se contente de danser, qu´elle chante ou qu´elle entame quelque pas avec Kim-Ann. Elle est le visage du groupe.
Le concert va se révéler extrêmement étonnant. Tout d´abord, aucun des morceaux calmes de l´album ne sera joué: le groupe se donne corps et âme au dancefloor. Et la performance se trouve je-ne-sais-où entre Djset, concert et spectacle.
Djset car il n´y a pas de séparations entre les morceaux. Les transitions très réussies reposent sur de longues plages groovy ou des soli de cuivres baroques. Concert, car le tout est joué en live. La batterie et la basse donnent plus de chaleur au son du groupe. Et les voix des chanteuses sont excellentes, plus chaudes et féminines que sur le disque. Cela est surtout valable pour Nomi, qui est vraiment une interprète exceptionnelle, sa voix m´impressionne encore plus. Et spectacle car cette dernière est vraiment une danseuse hors pair, gracieuse et sensuelle, qui ne s´arrêtera pas pendant toute la durée de la prestation.

Les surprises ne manquent pas. "You Belong" arrive très tôt, dans une fabuleuse version electroïde sautillante, où la voix de Nomi se fait incroyablement langoureuse et expressive. C´est elle aussi qui remplace Antony sur "Blind" qui est vraiment une fantastique machine à danser, et assurément LE gros tube du groupe. Sur "Raise Me Up", c´est Kim-Ann qui remplace le New-Yorkais, et force est de constater que sa voix espiègle est terriblement séduisante. L´association des deux voix des filles donne des frissons sur "True False/Fake Real" alors qu´elles commencent à danser ensemble. Le progression de "Athene" finit en apothéose. Mais le vrai cadeau de ce concert vient des inédits qui seront joués ce soir-là. Ce ne sont pas moins de cinq morceaux jamais parus qui sépareront les tubes mutants-discos du groupe. Renseignement pris après le concert, ce sont en fait quatre reprises de standards disco joués à la sauce Hercules & Love Affair ainsi qu´une une nouvelle composition appelée "Wonder Woman". Et bien c´était excellent, même sans les connaître, j´ai été emballé par ces morceaux qui collaient parfaitement à l´ambiance, et lorsque sur "Don´t Fear The Reaper", Nomi chante ‘Baby I´m your man', le public s´enthousiasme !

On aura droit à deux rappels, et entre les pauses, Andy annonce que Nomi est célibataire, déclanchant une véritable clameur dans le public !

Bref, ce concert était excellent. L´interprétation était géniale et très riche. Le groupe a transformé la salle en un véritable dancefloor pendant une heure, en jouant une incroyable musique hédoniste et fiévreuse, le tout avec une une Nomi en figure de proue, qui a proposé un spectacle unique. On se doute que le tout est réglé comme du papier à musique, mais c´est tellement bon ! En plus, plusieurs de mes inquiétudes se sont envolées. Hercules & Love Affair n´est finalement pas un projet ponctuel de Andy Butler, mais bien un groupe qu´il constitue avec Nomi Ruiz et Kim-Ann Fox. Leur nouvelle composition est excellente, ils continuent donc de créer, et on peut vraisemblablement s'attendre à un second album ! Et Antony n´a pas du tout manqué, je me prends même à rêver d´un album du groupe oú les deux filles chanteraient de bout en bout.
Vraiment un des concerts les plus emballants que j´ai jamais vu.
En traînant un peu, j´ai l´occasion d´échanger quelque mots avec Nomi, de la féliciter et de la questionner sur les morceaux que je ne connaissais pas. Mais qu´est-ce qu´elle est séduisante !

Encore une soirée de rêve dans la capitale catalane, désormais ville de mon cœur.


Exceptionnel ! !   19/20
par Vamos


  Setlist:
Classique
You Belong
I´m Telling You
Shadows
Blind
Danny Wang
True False/Fake Real
Raise Me Up
Don´t Fear The Reaper
Athene
>>>
Wonder Woman
>>>
Hercules Theme




Photo par Vamos.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
199 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :