These Arms Are Snakes

Budapest - Hongrie [Dürer Kert] - lundi 27 octobre 2008

 These Arms Are Snakes
Après le set de Russian Circles, c'est au tour des énervés de These Arms Are Snakes de prendre place dans la salle exiguë du Dürer Kert. Exiguë donc, mais surtout pas vraiment faite pour être le théâtre d'un concert affublé du qualificatif "rock 'n' roll". Les murs et la configuration du lieu en effet ne réunissent pas les conditions idéales pour apprécier pleinement les avalanches de décibels que les Américains ont décidé de nous balancer au visage. Qu'importe ! These Arms Are Snakes est là, et depuis le temps que je voulais les voir, il est plus que temps d'en découdre avec eux.

Car si effectivement la qualité du son n'était pas vraiment au rendez-vous en ce soir du 27 octobre, la prestation du combo aura, elle, plus que tenu toutes ses prouesses. C'est qu'il faut le voir le Steve Snere avec ses favoris qui lui encadrent le visage et son chapeau primesautier, sauter partout et nous refourguer son trop-plein d'énergie. Un vrai fou furieux qui se mêlera au public, montera sur les amplis ou aux murs de la salle. Question présence scénique, on n'aura pas grand chose à reprocher au groupe d'autant plus que les autres membres du groupe ne sont pas en reste.

Du côté de la setlist également, These Arms Are Snakes aura été irréprochable. C'est bien simple le band a présenté ni plus ni moins que ses meilleurs morceaux, piochant intelligemment dans toute sa discographie. Ils annonçaient d'ailleurs la couleur avec un "Mescaline Eyes" d'ouverture tranchant et impeccable, qui ne devait plus laisser la place au doute concernant le reste du concert. Si, idiot comme je suis, j'avais été quelque peu sceptique sur la qualité de Easter, l'épreuve de la scène rend tous les morceaux du deuxième album irrésistible que ce soit donc "Mescaline Eyes" ou bien "Horse Girl". Et puis quant aux morceaux du premier opus, le quatuor ne fait pas dans la dentelle en nous présentant les terribles "The Shit Sisters" et "Angela's Secret" qui démontrent toute la puissance de feu du groupe. Difficile de résister à ces "hymnes" dévoilant TAAS comme les artisans d'un post-hardcore tout aussi ravageur que précis. Et puis ce concert est également l'occasion d'entendre les morceaux du très récent Tail Swallower And Dove que je n'ai alors pas encore écouté. Et manifestement, il n'y a pas d'inquiétude car avec des morceaux de la trempe de "Prince Squid" ou "Red Line Season", These Arms Are Snakes continue d'enrichir son répertoire et devrait séduire quiconque en manque d'électricité et de fougue.
Pas grand chose à reprocher au band: une setlist certes un peu courte puisque avoisinant à peine une heure, mais assister à une telle débauche d'énergie et de décibels est toujours un plaisir.

Le seul point noir de cette soirée sera donc le son infernal que nous aura imposé le lieu. Dommage, ils méritaient nettement mieux...


Bon   15/20
par X_Jpbowersock


  Setlist:
Mescaline Eyes
Prince Squid
Whammy
The Shit Sisters
Horse Girl
Woolen Heirs
Angela's Secret
Run It Through The Dog
Red Line Season
7/8


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
268 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches