Peter Murphy

Paris [Le Batofar] - samedi 16 juillet 2005

Peter Murphy jouait ce soir-là dans le cadre de Paris Plage, et dans la plus grande intimité, pour ne pas dire la plus grande indifférence. Etonnant quand on voit la foule qui s'est ruée voir Bauhaus quelques mois plus tard. Nous n'étions que quelques dizaines, essentiellement des trentenaires. C'est un Peter Murphy complètement défoncé qui joua ce soir, avec une chemise de surfer, des cheveux péroxydés et une barbichette. Très loin de l'imagerie gothique avec laquelle il nous avait habitués avec Bauhaus donc ! Grande originalité du concert : pour le premier morceau, le maître joue tout seul, accompagné d'une guitare acoustique 12 cordes. Second morceau : arrivée du guitariste. Troisième morceau : entrée en scène du bassiste. Quatrième morceau : arrivée du batteur. Puis le groupe reste dans cette configuration. C'est un guitariste qui joua avec The Mission qui l'accompagne, et son son ressemble... aux premiers Mission... pour mon plus grand plaisir !
Dans l'ensemble, Peter Murphy joue surtout d'anciens titres de son répertoire, mais aucun de Bauhaus bien entendu. Au final, un grand concert, chargé en émotion, même si Peter Murphy aurait gagné à être plus sobre.


Parfait   17/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
156 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?