Mclusky

Paris [Le Nouveau Casino] - vendredi 16 mai 2003

Envoyez la sauce ! Les McLusky débarquent à Paris !
Après l'ouverture des festivités par le duo Flytrap, le trio gallois monte sur scène devant un public peu fourni. Et c'est parti pour un rodéo rock'n'roll.
Disons le tout de suite le bassiste est complètement barré, un grand concentré de folie et c'est lui qui va réellement mener seul la partie "grand spectacle" du concert.
Dès la fin de la première chanson, il quitte la scène pour aller chercher en coulisses un cordon pour maintenir ses lunettes bringbalées par son head-banging incessant... Cela ne s'invente pas !
C'est donc un set très spontané et dans la pure tradition punk que nous offre le groupe. Les chansons sont courtes et incisives et s'enchaînent à un rythme endiablé. Seuls les longs monologues du bassiste déjanté calment le jeu, attendu patiemment par ses deux comparses un brin plus effacés.
Tous semblent fatigués et tout de même un peu à côté. Le set n'est pas vraiment carré, seuls les vocaux sont superbement maitrisés.
Les pédales se débranchent, on casse des cordes, on hurle, le show sent la bière et la sueur. Le groupe flotte dans cette douce moiteur et ce parfum d'hystérie...Moi je regarde amusé plus qu'impressionné ce tourbillon que s'efforcent à grande peine de créer McLusky.
Le bassiste chute derrière son ampli et continue à jouer au sol dans une position invraisemblable emportant avec lui cymbale et overhead. La pause est rock'n'roll mais on sent que c'est un peu se raccrocher aux branches en couvrant les imperfections par de la cascade. En définitive un set très rock mais un peu surjoué. Une question subsiste...Mais où était donc la pyrotechnie ?


Pas mal   13/20
par Oneair


 Moyenne 10.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 04 juin 2003 à 12 h 20

Où est passé le temps du bon vieux rock'n roll ??? J'vous le demande ! Mclusky ce soir n'était pas à sa place, qu'on se le dise, et le publique était à chier... On a même eu le droit à un one man show d'un trou du cul au premier rang qui gueulait des trucs du genre "Ouais McLusk, c'était comment la première partie de Sum 41... Pouâaa" ! V'la le niveau de la soirée. Puis faut pas oublier que le Nouveau Casino est une salle "Hype", que j'aime beaucoup au demeurant par son atmosphère, mais que je déteste par ses autochtones élitistes majoritairement adeptent des inrocks et du P.Manœuvre Band ! Ce monde pue, les amis ! Ce monde est gangreneux et j'ai bien peur que McLusky soit touché par la maladie du "punk-rock embourgeoisé". Merde à l'élite et rendez-vous sur le forum "à quoi ça rime tout ça ???" pour remettre les choses à leur place !

sbd, qui heureusement était invité à ce concert !
Insipide   7/20





Recherche avancée
En ligne
150 invités et 2 membres
Manchu
Pumpkin Ben
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard