Music & Life
Cherche prénom rock
 


Posté le 18 juin 2022 à 11 h 17m 32s

Ce n'est pas aussi simple que seulement du mépris de classe, même si je le reconnais, il y en a une part (les gros tatouages dégueulasses, les prénoms débiles, le fast food et la culture pop/télé comme seul horizon ne me font pas rêver je l'avoue).

Les prénoms "bobos" sont aussi un problème, n'est-ce pas, or ils ne sont pas défavorisés à ce que je sache et ce serait plutôt eux qui auraient tendance à mépriser en faisant un choix volontairement ironique et décalé pour se distinguer du troupeau.

Du reste les paysans donnaient à leurs enfants des prénoms traditionnels (le plus souvent en rapport avec l'histoire familiale effectivement) et à consonance biblique (Pierre, Marie, Jean, David, Matthieu...) ou historique (Louis, François, etc.), or ils ne cherchaient pas à se distinguer socialement et s'il y a bien une catégorie qui fut méprisée c'est celle-là (bien plus que les ouvriers par exemple).

Donc ton raisonnement ne marche qu'en partie. En fait je suis plus pour une forme de traditionalisme pour le coup. Des prénoms liés à une forme de culture et d'histoire qui s'inscrivent sur le temps long.

Et éloignés si possible de toute forme d'américanisation ou d'effet de mode passager (comme le rock par exemple ou les mangas).

Afin d'éviter tout procès en zemmourisme, je précise que les musulmans donnent en grande partie des prénoms traditionnels et que je trouve ça bien plus joli que les prénoms "fantaisie" qui font des ravages dans les classes moyennes peu éduquées des villes moyennes dont l'essentiel de la culture se résume à scroller sur insta, mater TPMP et se rendre le week-end d'un restaurant chinois à volonté à un intersport en faisant une pause chez conforama. (Là c'était du mépris de classe )

PS : j'a rien contre Lazarus, j'ai extrapolé
PPS : oui Sangohan mais c'est pas pire que Billy Joe au final


Posté le 18 juin 2022 à 11 h 40m 59s

On peut aussi trouver un nom à consonance classique mais qui reste original. Je n'ai qu'un exemple en tete, c'est ma nièce qui s'appelle Coline, je trouve ça assez bien joué entre le classique et le pas trop courant.
Ma sœur l'aurait écrit avec un K pour faire genre, ça aurait été beaucoup moins bien joué, c'est clair. D'un côté elle nous a avoué qu'elle avait hésité avec Joy.. Donc bon


Posté le 18 juin 2022 à 14 h 44m 31s

Le mépris de classe, ce n'est pas à sens unique, hein ! Tu peux mépriser les beaufs incultes avec leurs Naruto et leurs Riyanna comme les bobos avec leurs Pomme-Cannelle et leurs Aramis, tu indiques simplement que tu ne te retrouves pas (à tort ou à raison, d'ailleurs, c'est la perception qui compte) dans leurs marqueurs sociaux.

Mais c'est vrai que c'est plus compliqué que ça. Le cycle d'une mode de prénoms, en général, c'est plutôt :
- une mode "d'avant-garde" lancée par les classes sociales les plus cultivées
- une imitation des classes plus "populaires" avec rejet des classes cultivées.
Le tout avec des facteurs culturels spécifiques qui interviennent.
Ex super caricatural : dans les années 90, "Enzo", c'était un petit franco-italien ou un bourge. Dans les années 2000, "Enzo" est très probablement un petit beauf.

Les références de culture populaire, surtout en suivant les modes du moment, sont effectivement en général l'apanage des classes les moins cultivées (là où les bourgeois vont plutôt prendre des références littéraires classiques). D'où le rejet des classes plus cultivées, ça a pour elles quelque chose de gênant.

J'ajoute que je ne critique pas ces fonctionnement, j'y succombé régulièrement moi-même. Ce que je dis est développé plus intelligemment dans le livre "sociologie des prénoms" de Baptiste Coulmont" que j'ai lu juste avant d'avoir un enfant (que j'ai appelé Jacques Anakin Kim Paul-Stanley, évidemment).


Posté le 18 juin 2022 à 15 h 37m 13s

Ouais et surtout le prénom boarf...à l'exception d'Adolf...pour le reste moi j'ai un prénom de mangane et je vis très bien avec. Parenthèse sur le mot "mangane" tiens et ça veut dire "cassos" en gros ; c'est du bordeluche l'argot de Bordeaux. Dans ma famille et avec quelques potes ploucs comme moi on utilise pas mal de mots qui en sont issus. Avant quand tu parlais comme ça t'étais vraiment un plouc justement, un bouseux, un débile léger limite...mais ça c'était avant. Y'a 3 ou 4 ans, je buvais un café avec un pote à Bordeaux et y'avait un couple de "franciliens néo bordelais" à côté qui nous écoutaient et étaient totalement fascinés par notre façon de parler...et ils ont engagé la conversation comme si on était issus d'une espèce protégée "ah vous êtes vraiment d'ici vous avec vos accents et vos expressions, c'est sympathique ça !"...Bon ils étaient pas méchants hein mais c'est assez symptomatique d'un truc qu'on retrouve dans les prénoms qu'on donne aux gamins et ce que dit Isma...les gens recherchent un truc "authentique", une histoire, etc...Bon moi après si je vais en Belgique, en Alsace ou dans les Bouches du Rhône jamais j'irais parler aux gens de leurs accents, leurs origines je trouve ça ridicule comme sujet...surtout qu'eux c'était des franciliens et ils ont surement croisés déjà des titis avec l'accent, la casquette et toute la panoplie...mais ça veut bien dire ce que ça veut dire, les gens sont totalement perdus avec la mondialisation, l'éloignement des racines, etc. Dans le Pays Basque, en Bretagne, en Savoie, etc. y'a une recrudescence des prénoms régionaux dans les maternité assez impressionnant...

---[Edité le 18/06/2022 à 15 h 45 par X_Plock]---

Posté le 18 juin 2022 à 16 h 06m 33s

Ismael Junger vos propos sont inadmissibles (même si je suis entièrement d'accord...)
Je vous condamne à 5 ans d'errance dans une zone commerciale de ville moyenne de province.

Perso avec le recul j'ai des frissons d'effroi rien qu'a l'idée du tatouage de Pixies que je pourrais avoir sur l'épaule ou au nom de môme débile que j'aurais pu choisir dans le feu de l'action.

En matière de prénom je dirais qu'en suivant une ligne Indie classique on peut difficilement se tromper à savoir : original mais pas m'as-tu vu, subtil s'il y a référence culturel (tongue in cheek quoi) et surtout jamais au grand jamais tendance.

Je connais un mec plutôt bobo et fan des Smiths, sa fille est née en pleine pandémie et il a réalisé le combo parfait en l'appelant Mauricette !

---[Edité le 18/06/2022 à 16 h 23 par Jock Freisberg]---

Posté le 18 juin 2022 à 18 h 24m 10s

Mauricette : La pauvre.

Entierement d'accord avec Jock, pour un choix de prénoms "indépendant" sans se tromper.
La méthode la plus pratique est de taper dans Google le top 10 des prénoms les plus donnés, de ne choisir AUCUNS de ceux ci.
Reste après à trouver un prénom normal que le gamin gamine n'aura pas trop de mal à porter (genre Mauricette, c'est tout simplement terrible)


Posté le 18 juin 2022 à 19 h 51m 13s

Baldur, ça me semble du meilleur gout. Ou Bodo.


Posté le 19 juin 2022 à 09 h 47m 46s

Avec vos conneries y'avait cet article en suggestion dans le fil actu du compte Facebook d'XSilence : https://www.magicmaman.com/depitee-que-tout-le-mon ... 703543.asp

Un bel instant de vide sidéral


Posté le 19 juin 2022 à 10 h 30m 06s

J'ai ouvert ton lien Plock, en lisant uniquement la phrase d'accroche on se demande ce qu'elle veut changer, le prénom ou le gamin ?

Ce topic me rappelle une anecdote. Il y a une dizaine d'années, à mon ancien boulot on a reçu la visite d'une jeune femme du service marketing. Le midi on déjeune à quatre ou cinq et je ne sais plus pourquoi, dans la conversation on apprend le prénom de sa sœur jumelle : Emmanuelle. Rien de méchant, sauf que celle qui était à mon boulot se nommait Joy. Soient deux prénoms très connotés, Joy était le nom d'une série de bouquins erotiques à succès du début des 80's, et Emmanuelle je ne vous fait pas de dessin.


Posté le 20 juin 2022 à 11 h 29m 28s

"Joy et Joan",
Un petit téléfilm sans prétention qui passait le dimanche soir sur M6, vers 23h si vous me suivez...


Posté le 20 juin 2022 à 11 h 49m 43s

C'était une autre époque aussi :

https://youtu.be/nT6kufV7Sv8



(époque moins hypocrite que l'actuelle au passage !)


Posté le 20 juin 2022 à 16 h 29m 55s

Mais putain ça s'arrête jamais :

https://www.facebook.com/watch?v=900497831349351


Posté le 24 juin 2022 à 22 h 36m 56s

Ma 1ére fille s'appelle Diane
https://www.youtube.com/watch?v=RK8LHCpHGho

Elle est née le jour de la St Médard 8 juin, on a choisit Diane qui était la fête du lendemain...

La 2éme s'appelle Clémence 21 mars, à un jour près elle s'appelait Léa ou Printemps ...

Ca a bien marché la technique du prénom du calendrier j'ai eu du bol... Si j'avais eu un garçon né le jour de la St Ernest ça aurait été plus compliqué


Posté le 25 juin 2022 à 07 h 09m 24s

Ma marraine, qui me voulait sans doute du mal à la naissance, voulait m'appeler Donald. Je ne peux pas croire que ma vie aurait été la même avec un prénom pareil... En tout cas j'ai du mal à croire qu'elle aurait été mieux

Les prénoms de fille c'est compliqué quand même... faut s'imaginer dessus et, dans un râle de plaisir, dire "ooooh Mauricette !" putain, c'est la mort de l'érotisme...

Cela dit dire "oooh Pomme Cannelle" c'est pas mieux non plus


Posté le 25 juin 2022 à 08 h 17m 57s

S'imaginer dans un râle de plaisir avec le prénom de sa fille ?

"Donald Vice" ouais, c'est quand même pas pareil.




   1  2  3  4  5   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
339 invités et 1 membre :
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :