Forum =SOPHIE=
Oil Of Every Pearl's Un-Insides
 


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 12m 14s

Suis-je le seul à trouver ça parfaitement inaudible ? Je vois l'étiquette pop un peu partout, j'aimerais qu'on m'explique comment on fait de la pop sans mélodies (question faite à Wazoon mais pas que puisque j'ai vu que la chro de Libé utilisait le même terme)

Je ne reproche d'ailleurs pas au disque d'être bordélique-noise-nawak, c'est juste que j'entends strictement rien de neuf là-dedans. Pour moi ça ressemble surtout à l'électro-Rn'b dégénérée, trop monstrueuse pour être honnête.


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 17m 27s

Je connais que la première compilation chroniquée par Lok, je l'avias écoutée à l'époque, j'avais un avis mitigé... Mais vu la chro de Lok donc et celle de Wazoo pour le nouveau disque, j'ai prévu d'y revenir.


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 27m 32s

T'es surtout sans doute le seul dans le coin à t'être fait chier à écouter ça à mon avis

Maintenant pour te répondre de la mélodie il y en a (même si avec SOPHIE c'est plus des hooks que des grandes mélodies je veux bien l'admettre), faut décrocher son attention des assauts soniques. La pop, surtout sur ce disque, c'est qu'un élément de sa musique parmi d'autres, à part pour "Immaterial" où c'est quand-même central ce qu'elle faisait avant était plus pop (des trucs comme BIPPP, ELLE, LEMONADE, JUST LIKE WE NEVER SAID GOODBYE, voire même HARD). Mais oui, un truc comme Faceshopping je trouve ça pop, c'est accrocheur à sa façon et je le savoure comme je savoure un morceau pop. Dégénéré ça oui, c'est un peu toute l'esthétique de la bubblegum bass dont elle fait partie (bien plus pop qu'elle, y a easyFun d'ailleurs, que je préfère à SOPHIE).


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 38m 01s

Depuis disons 5 ans, dans l'underground électro, y'a un courant basé sur le chaotique extrême. J'avoue que ça ne m'a jamais hyper passionné, car j'avais l'impression de voir un truc un peu artificiel avec un manque de fond. Enfin je caricature ma pensée car y'a des trucs ici et là que je trouvais intéressant, à commencer par la première compilation de Sophie. Le seul truc qui m'a véritablement botté, ce sont les sorties de VHS Head.


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 38m 38s

Je veux pas paraître désagréable mais pour moi dire que c'est de la pop c'est surtout un argument "commercial" déguisé pour essayer de rendre sa musique attractive. Fais écouter ça à qqn qui écoute vraiment que de la pop (je vais pas me lancer dans des exemples tout le monde voit de qui et quoi je parle), il va fuir en courant.

Et puis surtout il y a cette prod que je trouve épuisante et dont se repait tout le Rn'b depuis 10 ou 15 ans, c'est à fond les ballons sans arrêt, pas de dynamique dans le son, du coup ça fait super plat.


Posté le 26 juin 2018 à 14 h 57m 21s

Bah écoute la pop c'est bien plus large que ce que tu sembles designer à demi mots, si quelqu'un qui en a une certaine définition est amené à fuir en courant en écoutant Sophie et consorts c'est pas bien grave, quelqu'un qui en aura une autre sera enchanté (parce dans le fond ça a tout à voir avec la pop, c'est une dérive ludique de ses codes, une rencontre chouette entre les musiques de club, l'expérimental et la pop). Ça frise la caricature mais au moins ça y va à fond (et à propos de fond ce qui est bien avec cet album précisément c'est qu'il a un fond, et une narration sur l'ensemble de l'album, là où ses contemporains font des trucs très bien mais juste un single par ci par là sans se mouiller plus que ça) et c'est plutôt jouissif.

Je te rejoins en partie sur le son, Sophie a beau être très douée en montage et en jeu sur les timbres et les textures je trouve son mixage globalement assez plat ouais, parfois un peu brouillon aussi, c'est un des rares reproches que je ferais à cet album là.


Posté le 26 juin 2018 à 15 h 05m 35s

On peut pas sortir des termes comme Bubblegum bass (sic) et dire ensuite que, globalement, c'est de la pop. Soit on emploie des termes très génériques pour tout (c'est du métal, du hip-hop, du R'n B bref) soit on se dit que les étiquettes servent, dès qu'on creuse un peu ce qui se passe dans les différents genres et dans ce cas ça doit avoir un sens.

D'aucuns diront que je mégote, mais si SOPHIE c'est de la pop, alors TOUT est de la pop et le terme en tant que tel n'a plus aucune signification. Aphex Twin aussi serait pop alors ("Come to daddy" et sa ligne de basse ultra accrocheuse). My Bloody Valentine itou (après tout y a de belles mélodies au chant parfois).

Donc oui, y a deux morceaux "pop" dans ce disque mais pour le reste, je trouve que ce sont des mondes radicalement différents.

Bref, je mégote. Mais si on m'avait dit dès le départ que c'était expé, ben, j'aurais sans doute passé mon tour. Pas bien grave tout ça, mais bon ça agace un peu quoi.


Posté le 26 juin 2018 à 15 h 16m 02s

Je le dis clairement dans ma chro pourtant Jekyll.

Je me cite : "Product a vraiment l'air d'un album de dingue. Il, elle, SOPHIE reste dans l'ombre de sa musique, laissant parler ce mélange de dance, d'ambiant, de voix traficotées, sous couvert de musique expérimental"

Tu peux pas dire qu'on a pas prévenu, c'est plutôt que t'as pas lu les panneaux en arrivant.


Posté le 26 juin 2018 à 15 h 17m 57s

"Bubblegum bass is a style of Electronic Dance Music that originated in the early 2010s. It takes Pop music and amplifies its cuteness and femininity to extreme levels, often pitching the vocals upward and warping the rhythm through a frenzied UK Bass and Wonky filter. The production uses bouncy, plastic-sounding synths and further draws from a variety of club sounds, including Electro House, Balearic Beat, Trance, Footwork, and Bubblegum Dance."

On peut parler de bubblegum bass et parler globalement de pop, oui. J'ai rien inventé.

De toute façon faudrait se lancer dans un débat encore plus épuisant qu'une écoute d'un album de Sophie sur la pop en tant que genre... Sinon on va juste logomacher dans le vide parce qu'on se sera pas mis d'accord sur le terme. Parce que la pop je l'entends personnellement moins comme un genre que comme un feeling, un état d'esprit, une démarche accrocheuse... Je peux t'assurer que le public de Sophie (qui ne cesse de s'accroître vu le succès de l'album) trouve ça accrocheur et parlerait de pop ouais. Tout l'album ne l'est pas non, d'ailleurs dans ma chronique (puisque tu partais de là) je parle de pop pour certains passages, comme Immaterial et Faceshopping, pour le reste j'utilisais des termes différents... Je ne sais pas ce dont Libé parle puisque j'ai pas lu, mais si tu as lu ce que j'ai écrit avant d'écouter l'album t'étais préparé à écouter quelque chose de bizarre et d'éprouvant.

---[Edité le 26/06/2018 à 15 h 59 par X_Wazoo]---

Posté le 26 juin 2018 à 16 h 33m 26s

J'ai pas lu ta chro Lol mais celle de Wazoo. Bizarre et éprouvant, pour moi c'est totalement incompatible avec pop, mais ok. Comme tu dis on va pas se lancer dans un débat stérile. Loop c'est super accrocheur mais c'est tout sauf pop sinon, comme ça, en passant.


Posté le 17 juillet 2018 à 14 h 56m 02s

Je reviens sur le phénomène deux minutes. Je découvre en ce moment le dernier Let's Eat Grandma et c'est assez marrant de voir les similitudes incroyables qu'il y a entre les deux albums. Je préfère largement ce I'm all ears, que je trouve mieux écrit, mieux construit, avec pourtant une production quasi identique.

Vous me direz.


Posté le 17 juillet 2018 à 15 h 03m 07s

Pour cause il est en partie produit par SOPHIE ! Mais oui, c'est un super disque, bien plus orienté pop hein pour le coup (d'ailleurs je suis curieux de lire en quoi tu trouves qu'il y a beaucoup de similarités entre les deux, c'est peut-être moi qui ai trop la tête enfoncé dans cette scène mais à part la piste Hot Pink qui est vraiment SOPHIEesque en diable le reste ne m'y fait pas tant penser que ça)

Content qu'on soit au moins d'accord sur celui ci ! Quelle progression depuis leur premier album freak folk inégal...

---[Edité le 17/07/2018 à 15 h 05 par X_Wazoo]---

Posté le 17 juillet 2018 à 15 h 47m 37s

Je découvre seulement le groupe donc pas (encore) de jugement sur ce qu'ils ont fait jusqu'à présent.
C'est leur approche qui est similaire : c'est assez expérimental dans les deux cas, très synthétique aussi, avec toujours cette prod et cette voix qui lorgnent vers le R'n B mais je trouve ça beaucoup plus cohérent chez Let's Eat Grandma, et surtout, pour le coup, là, oui, je retrouve un fantôme de pop, un truc coloré, joli, avec un bel échantillon d'émotions (alors que SOPHIE je trouve ça très froid pour le coup, presque clinique).

Bref, là, je trouve que le terme de pop d'avant-garde se justifie totalement. Je ne dis pas que je suis aux anges mais ça me parle beaucoup plus.


Posté le 17 juillet 2018 à 16 h 11m 11s

Oil of Every Pearl est sans doute davantage de l'électronique expérimentale teintée de pop tandis que Let's Eat Grandma serait de la pop teintée d'électronique expérimentale (on sera sans doute pas d'accord sur où commence et où s'arrête la "pop" mais je trouve que celle-ci est vraiment au centre de I'm All Ears, là où elle est bien plus en retrait sur Oil of Every Pearl).


Posté le 17 juillet 2018 à 16 h 14m 22s

On est d'accord. Juste, qu'on essaye pas de me vendre SOPHIE comme de la pop pur jus (comme un dénommé Olivier Lamm de Libération).




 1  2   
:: Fiche artiste :: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
106 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?