Virago

Virago

Virago

 Label :     Vicious Circle 
 Sortie :    février 1998 
 Format :  Maxi / CD   

Ce 6 titres fait bien la part des choses pour le premier disque d'un Virago débutant. La plus grande caractéristique des musiciens de Grenoble, déjà bien apprivoisée ici, perce les tympans dès la première écoute de cet EP : la tension.

Du Nirvana en plus obscène, du Jesus Lizard en plus audible, du Shellac en plus rentre-dedans : le rock du groupe n'a, comme on dit souvent, strictement rien à envier aux anglo-saxons en matière de rage. En ce qui nous concerne, cette fièvre est démultipliée par le français des textes tranchant. En commençant par "Tout Va Pour Le Mieux", Virago nous a déjà roué de coups dont on ne se remet probablement jamais (cf. les mots 'Plutôt crever !!!', hurlés à la mort). Guitare-basse-batterie n'ont jamais aussi bien suffits pour nous torturer par des riffs sans fin ("Patarire").
Le chant récite sa pensée sans lâcher ses images troublantes, son vice, ses sarcasmes: harcèlement moral. Et lorsque le ton monte, l'auditeur se fait engueuler où la voix hurle de mal-être, en tout cas quelque chose de terrible se passe : crise cardiaque. Le très grunge "Zéropile", le "Gourou" furieux ou "La Queue" dissonant comme du bon Sonic Youth, etc. Je laisse "Envie De ..." vous achever avec son coup de la douche écossaise.

Je ne savais pas qu'un simple EP pouvait être magistral.


Excellent !   18/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
201 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?