Clem Snide

Tourcoing [Le Grand Mix] - samedi 14 février 2004

Clem Snide avec Andrew Bird en première partie: la classe. Même si beaucoup d'entre vous diront que l'inverse eût été plus légitime.). Un artiste que je connaîs de réputation et un groupe inconnu pour moi: voilà le programme de ce samedi de la saint Valentin. Peu de monde dans la salle:70 personnes
Andrew Bird très sympa, je lui parle avant qu'il n'entame la première partie. Sur scène, superbe voix mais violons qui semblent répétitifs. Mais irrésistible. Arrive ensuite Clem snide, ce combo de Boston. Ils se la jouent rockeurs en costard, arrogants mais pour de faux. Véritable prestance sur scène. Le chanteur, Eef au timbre de Neil young, assure nickel entre clopes et bières ! Le guitariste et multi-instrumentaliste Pete Fitz est en grande forme lui aussi. Leurs compos tiennent bien la route. Leurs reprises hallucinées sont excellentes! Pete se saisit de son tuba pour entamer le "Beautiful" de Aguilera ! Nouveau cover au rappel: "I'll Be Your Mirror" du Velvet, mon groupe préféré ! Interprétation magnifique et voilà Andrew qui arrive et ajoute son sifflement sur la mélodie: inoubliable. Dernier morceau du show et une nouvelle reprise: il s'agit du dantesque "War Pigs" de Black Sabbath, là, c'est mon père qui grimpe aux rideaux. Alors que pendant le gros du concert, ils distillent une pop envoûtante, ce morceau montre leur aptitude a dispenser un rock féroce, tonitruant, où Eef se transcende et joue les Ozzy durant ces 8 minutes finales. Très sympa également, je leur ai parlé après le show, Eef m'a fait un ptit topo sur ses origines. Que du bonheur, on en redemande !


Excellent !   18/20
par Francis santiag


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
222 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?