Discussions et Dérapages
Que lisez-vous en ce moment ?
 


Posté le 21 mars 2020 à 20 h 51m 23s

Ismaël , ravi vraiment. C'est un des rares bouquins que je conseille vraiment!

Moi j'ai décidé de m'attaquer à un morceau auquel j'avais jamais osé m'attaquer, Contre-Jour, de Thomas Pynchon... je suis jamais allé plus loin que la page 40 ou 50 depuis 10 ans.

Et ben, disons que la période de confinement est particulièrement adaptée pour le livre, qu'il faut en fait pas lâcher pour pouvoir suivre les mille et une actions croisées avec la cinquantaine de personnages, tout autour du monde, à cheval sur le XIXe et XXe siècle. Si vous avez du temps, c'est en fait un régal.
Traduction de Claro, traducteur en chef des traductions hors-normes (William Gass, Pynchon, Alan Moore etc...)

---[Edité le 21/03/2020 à 21 h 05 par Reznor]---

Posté le 26 mars 2020 à 18 h 15m 14s

Ma fille (10 ans) "déprime", venant de finir le septième et dernier tome d'harry Potter... (elle a lu les sept sur une période de sept mois, autant dire qu'elle n'a lu que ça et qu'elle était à fond, complètement fan)
Elle veut même pas voir les films, fin bref...

Je ne peux que comprendre cet état de vide, comme ça a pu me le faire à l'issue des trois cycles de l'assassin royal ou quand j'avais avalé le seigneur des anneaux...

A ce propos, je lui ai donné a lire "le Hobbit " sans être certain que ça lui plaise...Elle enchaînera le seigneur si oui...
Vous avez des idées de lecture pour cet âge là ?


Posté le 26 mars 2020 à 21 h 00m 38s

Peut être, dans la même veinde qu'Harry Potter, mais mieux écrit selon moi, Jonathan Strange et Mr Norrell, de Suzanna Clarke. Histoire de deux sorciers dans le Londres du XIXème, qui a eu beaucoup de succès dans les années 2000.


Posté le 27 mars 2020 à 06 h 04m 20s

Ah oui, Jonathan Strange et Mr Norrell j'en ai de très bon souvenir, mais c'est pas pour un enfant de 10 ans...

---[Edité le 27/03/2020 à 06 h 04 par El rodeo]---

Posté le 27 mars 2020 à 07 h 37m 55s

La Trilogie de Pullman À La Croisée des Mondes est, de mémoire, de la littérature de jeunesse plutôt bien foutue et bien écrite. Le début se passe dans un collège d'Oxford dans un monde où l'Église chrétienne règne de façon totalitaire. Il y a des éléments fantastiques, des animaux qui parlent...bref, normalement, ça doit accrocher une fan d'Harry Potter. Et c'est loin d'être idiot.


Posté le 27 mars 2020 à 07 h 56m 55s

Sinon, j'avais adoré l'Histoire Sans Fin, ado (toujours beaucoup d'affection pour ce livre, d'ailleurs), les chroniques de Prydain (très vaguement adaptés en Taram et le Chaudron Magique) de Lloyd Alexander ou La Quête Du Roi Arthur de TH White (dont l'Épée Dans La Pierre qui donnera Merlin l'enchanteur), mais ces livres sont moins modernes et risquent d'avoir un style daté dans lequel elle pourrait ne pas rentrer.

Sinon, il y a la trilogie Wildwood de Colin Meloy, le gars des Decemberists, très moderne pour le coup (limite bobo pour reprendre des termes usés), pas follement original mais qui devrait bien accrocher un enfant de 10 ans. Je n'avais pas accroché, mais j'étais beaucoup plus vieux en lisant ça, je ne devais plus avoir l'âge.


Posté le 27 mars 2020 à 08 h 28m 46s

A la croisée des mondes oui, là, en histoire, on va réviser "le massacre de la saint Barthélemy", le protestantisme, je pense qu'elle est en mesure de comprendre que parfois, "l'église chrétienne " a pu se montrer heu...autoritaire




Merci merci les gars ! Je note tout ça !
La elle vient d'attaquer "gardiens des cités perdues" série plutôt très bien cotée dans l'univers fantasy jeunesse...

---[Edité le 27/03/2020 à 08 h 35 par Zebulon]---

Posté le 01 avril 2020 à 14 h 40m 38s

Comme il y en a qui sont pointus en littérature sur ce forum, si on vous parle de mise en abîme (ou en abysse) ou plus précisément de retour sur le processus de création d'une oeuvre au fil de l'écriture de cette même oeuvre, ça vous évoquerait certains livres en particuliers ?

Alors à savoir, en nuançant, qu'il semblerait qu'on emploie ce terme de "mise en abîme" au moins dans 2 sens plus ou moins proches : le premier qui est le plus superficiel ou par exemple l'auteur se met juste en scène en tant que personnage ( exemple : Stephen King avec Misery) et le second ou l'action serait vraiment déconstruite et parasitée par une véritable décentration de l'auteur et des retours plus ou moins réguliers et impactant sur le déroulement de cette action, autrement dit sur processus créatif qui la génère et qui se voit ainsi remis en question.

C'est plutôt le second cas qui m'intéresserait.

Merci d'avance pour vos lumières

---[Edité le 01/04/2020 à 14 h 43 par Slowdown]---

Posté le 01 avril 2020 à 15 h 30m 18s

Six personnages en quête d'auteur de Pirandello par exemple ?
Tu as aussi Le Chevalier inexistant d'Italo Calvino (un des personnages s'avère être à la fin la personne qui est en train d'écrire l'histoire).
Les mille et une nuits ?
Si par une nuit d'hiver un voyageur d'Italo Calvino ?

Au cinéma, tu as Huit et demi de Fellini...

(La meuf qui cite que des trucs ritals tout le temps... )

---[Edité le 01/04/2020 à 15 h 33 par Nova]---

Posté le 01 avril 2020 à 16 h 04m 42s

To deuxième cas de mise en abyme, slowdown, c'est en gros une mise en abyme au sein d'une mise en abyme.

En cela : "le retour a la terre" du duo larcenet / ferri. Oui, c'est peut-être léger sur la forme mais plus profond qu'il n'y paraît.

Sinon "les aventures de plock et zebulon " par gaylord


Posté le 01 avril 2020 à 16 h 33m 37s

Là, comme ça, je pense au Petit Déjeuner des Champions de Vonnegut.


Posté le 01 avril 2020 à 17 h 14m 55s

Un auteur qui correspond parfaitement à la deuxième définition que tu donnes, c'est-à-dire si j'ai bien compris : qui se met en scène en train d'écrire et qui fait des allers-retours constants entre sa situation d'écrivain et le récit proprement dit, c'est Céline.

Mort à crédit commence comme ça, et surtout la trilogie allemande (D'un château l'autre, Nord et Rigodon).

Emmanuel Carrère de mémoire recourt à ce procédé dans Le Royaume (il alterne entre sa situation et les conditions de la naissance du christianisme).

De mémoire (parce que ça fait un bail que je les ai lus) pas mal de romans de Kundera utilisent aussi ce procédé (le plus connu : L'insoutenable légèreté de l'être), pareil pour Marguerite Duras (le plus connu : L'amant).

Et je suppose que dans le mouvement du "nouveau roman", on doit trouver des exemples, mais je n'ai jamais réussi à lire aucun de ces auteurs (Sarraute, Simon, Robbe-Grillet) que je trouve barbants au possible, en raison de leur style froid et hyper-intellectualisé, donc je ne peux pas te renseigner là-dessus.

---[Edité le 01/04/2020 à 17 h 18 par Ismael Jünger]---

Posté le 01 avril 2020 à 18 h 08m 39s

@Slowdown,
Je suis Ismael, Le Royaume de Carrère.
Sinon, le professionnel de la mise en abîme, en littérature française, c'est Jean-Philippe Toussaint.
En littérature internationale, c'est incontestablement Javier Cercas, l'écrivain espagnol. Je conseille TOUT Cercas. Tous ses bouquins sont à la frontière de la fiction, de la biographie, et de la mise en scène de la création. On peut commencer par Anatomie d'un instant de Cercas, c'est passionnant.
Sinon, si j'avais un conseil Slowdown, sur ce que tu recherches, c'est la bande dessinée MAUS d'Art Spiegelman (chef d'oeuvre). C'est autant un ouvrage sur la biographie de son père survivant d'Auschwitz, que sur la création de son ouvrage. Pour moi, personne n'a fait mieux.

---[Edité le 01/04/2020 à 18 h 09 par Reznor]---

Posté le 01 avril 2020 à 18 h 09m 20s

Je viens de commencer "Les Rêveries du promeneur solitaire" de J.-J. Rousseau. En fait je l'ai acheté pcq je trouve l'édition magnifique. Un beau livre recouvert de tissus vert, des illustrations de plantes de P.-J. Redouté... J'ai dû mal à croire que ça vaut que 10 euros.

---[Edité le 01/04/2020 à 18 h 10 par Happy friday]---

Posté le 01 avril 2020 à 18 h 24m 41s

Sinon, il y a aussi le roman "Là-bas" de Huysmans. Ça parle d'un écrivain raté qui fait des recherches sur Gilles de Rais et l'occultisme. Il y a un constant va-et-vient entre l'époque où écrit l'auteur et celle de Gilles de Rais.




   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ...  507  508  509   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
308 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?