Discussions et Dérapages
Que lisez-vous en ce moment ?
 


Posté le 15 juin 2019 à 19 h 34m 26s

Certes le roman a de sérieux concurrents, il n'empêche qu'il n'y a rien de plus "immersif" en terme de fiction.

Regarder une série ou des films je veux bien que ce soit très intense, il n'empêche ça ne nécessite que peu d'activité, ça déroule tout seul, un livre nécessite toujours un effort d'imagination et une forme de travail intellectuel. La lecture demeure une expérience inégalable. On peut lire des jours entiers par exemple (en faisant des pauses certes faut pas déconner) sans devenir un zombie pour autant. Ce qui n'est pas le cas pour le binge watching par contre (la cause en étant l'activité que nécessite un livre).

Ce qui met en danger la littérature c'est surtout que beaucoup de personnes souffrent d'un déficit de l'attention (moi le premier) dû essentiellement, je pense, aux nouvelles technologies et au flux d'information débile et frénétique qui s'y déverse. La lecture nécessite de la patience et de la concentration, chose que nous n'avons plus autant qu'avant désormais.

Il n'empêche, j'ai jamais été autant chamboulé par une série que j'ai pu l'être par certains livres.

Le jour où vous trouvez une série ou un film du niveau de L'idiot, de Voyage au bout de la nuit ou de La montagne magique, vous m'appelez hein !

Sinon pour la littérature américaine je suis loin d'être un spécialiste mais j'ai bien aimé :

- Les corrections et Freedom de Jonathan Franzen
- Pastorale américaine de Philip Roth (beaucoup d'autres du même auteur sont excellents, je citerai juste La tâche et Le complot contre l'Amérique)
- Karoo de Steve Tesich
- Le maître des illusions et Le chardonneret de Donna Tartt
- Lunar Park de Bret Easton Ellis (il faut avoir lu ses autres romans avant cela dit pour bien apprécier)
- My absolute darling de Gabriel Tallent
- Middlesex de Jeffrey Eugenides
- Le temps où nous chantions de Richard Powers
- La trilogie des confins de Cormac McCarthy

J'ai beaucoup aimé ces livres, mais en règle générale la littérature américaine ne me passionne pas plus que ça et je me demande si le problème ne vient pas des traductions.

Laura Kasischke j'ai des bouquins d'elle, Esprit d'hiver, Un oiseau blanc dans le blizzard et Les revenants, mais je les ai jamais ouverts, je tenterai ça pendant les grandes vacances, tiens !

---[Edité le 15/06/2019 à 20 h 05 par Ismael Jünger]---

Posté le 15 juin 2019 à 19 h 47m 57s

J'ai commencé Oro de Cizia Zikë. Très cool à lire, merci d'en avoir parlé ici. C'est clair que sa vision de la vie et ses réflexions ne le rendent pas toujours très sympathique à mes yeux (c'était aussi une époque), mais l'aventure est bonne, il se passe plein de choses, ça se lit super facilement et c'est souvent marrant. Une bonne lecture distrayante pour l'été

---[Edité le 15/06/2019 à 19 h 49 par Happy friday]---

Posté le 15 juin 2019 à 20 h 41m 26s

"Ce qui met en danger la littérature c'est surtout que beaucoup de personnes souffrent d'un déficit de l'attention (moi le premier) dû essentiellement, je pense, aux nouvelles technologies et au flux d'information débile et frénétique qui s'y déverse."

Ca je suis d'accord. Ce que je disais surtout Ismaël c'est que pour moi les plus grands talents des dernières décennies vont se diriger naturellement vers les séries et/ou le ciné...rapport à la thune quoi. On rate surement le meilleur de la narration écrite car les studios s'arrachent les meilleurs scénaristes dès qu'ils sortent de la fac et ont bafouillé à peine 2 nouvelles...David Chase avant les Sopranos il a scribouillé anonymement pendant des années pour des films, séries, etc. (très) grassement payé.

Sinon faut citer Selby Jr aussi dans les classiques. Le démon c'est un sacré bouquin quand même.


Posté le 15 juin 2019 à 20 h 58m 22s

Voilà Le démon par exemple, il y a que le roman qui permet ça, comme American Psycho.

T'imagines une série ou un film aller aussi loin ?... Pour des raisons strictement commerciales, c'est clair que non. D'ailleurs l'adaptation d'American Psycho est pas ouf, loin de là et nettement moins dérangeante que le bouquin.

Donc je pense pas que le roman soit particulièrement en danger à cause du cinéma ou de Netflix. Faulkner tapinait déjà pour Hollywood, je me souviens d'avoir vu son nom au générique du Port de l'angoisse (une adaptation d'un roman d'Hemingway).

D'ailleurs dans son dernier livre (qui n'est pas un roman) Bret Easton Ellis aussi théorise la fin du genre romanesque, mais je ne suis pas vraiment convaincu. Je pense en fait que lui-même a du mal à renouveler son style surtout.

Par contre il décrit bien ce que c'est que bosser pour Hollywood, et en gros ça a l'air d'être horrible, t'as à peu près autant de liberté qu'en Corée du Nord en tant qu'auteur.

---[Edité le 15/06/2019 à 21 h 03 par Ismael Jünger]---

Posté le 15 juin 2019 à 21 h 09m 28s

C'est pas faux...je suis un ancien gros lecteur de romans qui n'en lit plus en fait...je lis des biographies, des bouquins d'histoire, des magazines et chaque fois que je m'attaque à un bouquin récent je me fais chier...ça doit être un mélange entre le déficite d'attention dont tu parlais et l'attrait des séries et du cinéma que j'évoquais...


Posté le 16 juin 2019 à 10 h 30m 56s

Moi le déficit de l'attention je le vois bien, il y a dix ans j'écoutais beaucoup plus de nouveautés musicales et je lisais aussi énormément.

Depuis le début de 2019, j'ai dû lire 5 livres à tout casser et écouter 4 nouvelles sorties (écouter sérieusement je veux dire passer plusieurs fois l'album du début à la fin), je ne suis allé au cinéma que pour le film mid-90's.

Certes je vieillis, il y a le boulot, la vie de famille, tout cela pompe de l'énergie, il n'empêche dès que j'ai un écran devant les yeux je papillonne, je regarde des vidéos débiles, lis des articles à la noix, me perds sur Spotify ou Netflix, etc.

Pour lire un livre ou écouter de la musique quand j'étais ado j'avais le temps de ne faire que ça et m'y plonger pleinement. Bien sûr j'avais tout à découvrir mais j'avais surtout de longues plages de temps à combler. Aujourd'hui les séries que je regarde c'est plus pour passer le temps et c'est rarement "mind-blowing", genre la 2ème saison du Punisher ou la fin de GoT par exemple, tu regardes pour savoir comment ça va se terminer mais tu vois les ficelles, au fond c'est comme quand je vais bouffer au Burger King, je suis guidé par la flemme et la facilité, ainsi que par une pulsion régressive également, mais au fond je sais que c'est de la merde en barre qu'on me sert malgré le côté "fun" de l'emballage.

---[Edité le 16/06/2019 à 10 h 37 par Ismael Jünger]---

Posté le 16 juin 2019 à 11 h 12m 57s

Je n'ai plus de longues plages de temps à combler moi aussi. Pour ma part, j'essaye de passer le moins de temps possible devant les écrans. Je regarde aucune séries. Pour fuir internet, les informations et retrouver de l'attention et la concentration, je crois qu'il y a rien de mieux : la marche à pied!

---[Edité le 16/06/2019 à 11 h 15 par Automatic49]---

Posté le 16 juin 2019 à 13 h 34m 00s

Merci pour les conseils de lecture. Mais comme moi aussi je suis atteinte du trouble de l'attention à cause des internets, je ne sais donc pas quand je vais m'y mettre pour découvrir tout ce pan de la littérature que je ne connais pas.

En dehors du fait qu'internet est venu grandement pourrir nos vies depuis 20 ans, je pense aussi que lorsqu'on était plus jeune, on avait moins de loisirs qu'aujourd'hui et c'est ça qui nous aidait à rester concentré.
Enfin, moi je sais que je venais d'une famille ouvrière et qu'en dehors des livres et de la télé je n'avais rien pour me distraire. Quand je vois les gosses d'aujourd'hui qui ont plein d'activités sportives ou autres, plus la console de jeu, le smartphone avec les applis bien à la con, eh bé je préfère encore mon adolescence de pauvresse.


Posté le 16 juin 2019 à 22 h 06m 31s

Je veux pas faire le mec blasé qui défend les petits cons d'aujourd'hui mais quand on était gamins, la génération de mes parents disait à peu près déjà la même chose de la nôtre ("ils ont des jeux vidéos, des arcades et des magnétos, de mon temps yavait que la radio et une seule chaîne de télé")

Cela étant dit, je vous rejoins, ya rien de mieux que de se faire chier pour donner sa chance à un bouquin


Posté le 16 juin 2019 à 22 h 48m 59s

D'où le fait que les gens qui écoutent de la musique des années 80 bardés de synthé sont généralement de plus gros lecteurs que les autres.


Posté le 16 juin 2019 à 22 h 52m 20s

Même si j'en pense pas moins, je me désolidarise de ce trollage tout en finesse


Posté le 16 juin 2019 à 23 h 04m 24s

Oui Santiagoo, de tout temps, les vieux critiquent les jeunes. C'est indéniable.
M'enfin, mes copines et moi-même quand on avait 14 ans, on savait écrire sans faire de fautes alors qu'on avait des parents maçons, femmes de ménage ou concierges. Aujourd'hui, j'ai des élèves de toutes les catégories socio-professionnelles qui écrivent avec leurs pieds et qui ne captent pas grand chose à un texte si on ne leur explique pas chaque mot un à un.
Donc bon, je pense qu'à un moment, va falloir le voir le souci.

---[Edité le 16/06/2019 à 23 h 05 par Nova]---

Posté le 16 juin 2019 à 23 h 14m 37s

Sauf que je ne parlais pas des jeunes en fait mais de MOI. Et de tout le monde autour de moi. Les nouvelles technologies nous bouffent à tous le cerveau.

Le déficit d'attention ne concerne pas que les jeunes, loin de là. De moins en moins de gens lisent (roman ou autres d'ailleurs là n'est pas la question), et ont dès qu'ils ont un moment libre le nez collé à un écran. C'est peut-être pas si grave, et c'est peut-être même bien, j'en sais rien, en tout cas c'est un fait.


Posté le 16 juin 2019 à 23 h 14m 59s

Ah mais le niveau actuel en orthographe est dégueulasse, personne dit le contraire

Je sais pas si c'est lié à un truc générationnel, j'ai plutôt l'impression que tout le monde a lâché l'affaire. Je vois des coquilles et des fautes partout, chez des cadres sup machin ++, des vieux de la vieille, dans la presse, dans des supports de communication, chez des gens qui ont fait des études "littéraires". Bref, c'est une épidémie de laisser aller, je sais pas si c'est grave ni d'où ça vient mais c'est très visible oui

EDIT : réponse faite sans avoir lu celle d'Ismael, vous étonnez pas si ya des redites ou des phrases qui se répondent pas bien entre les posts

---[Edité le 16/06/2019 à 23 h 16 par Santiagoo]---

Posté le 16 juin 2019 à 23 h 26m 55s

Désolée Ismael, on a fait dévier le sujet et on ne parlait plus de TOI là.

Perso, je suis une vieille aigrie et je ne me lasserais jamais de regretter le bon vieux temps où les gens parlaient une langue élégante (comme dans les micro-trottoirs des années 50 et 60 qu'on trouve sur le site de l'INA), où les gens avaient des valeurs à l'ancienne, où les jeunes connaissaient les classiques de la littérature française et savaient écrire une phrase correctement.

Ce monde-là existe encore un peu, mais faut enseigner dans les établissements de centre-ville pour le voir.

---[Edité le 16/06/2019 à 23 h 28 par Nova]---



   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13 ...  491  492  493  494   
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
139 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?