Agenda/News
Xwave radio
 


Posté le 20 mars 2019 à 14 h 37m 16s

Rien


Posté le 23 mars 2019 à 11 h 24m 41s

Dans les arts, le printemps est représenté par un agneau, un chevreau, des arbustes et des couronnes de fleurs. Il est par ailleurs consacré à Hermès, le messager des dieux et renvoie à l'idée de (re)naissance.
Dans la vie, il fait du bien au moral et (re)met de la mine dans le crayon.
Sur Xwave, ce mardi 26/03, vous écouterez tel, Alternative TV, Siouxsie, Bile, The Cramps, Bauhaus, CCCP, Pylon et Schriekback nous chanter la verdure, les fleurs, les champs, les petits zoizeaux....
Dans la tentative désespérée un peu de savoir si les musiques obscures peuvent être bucoliques, rendez-vous ici (et ce sur 24h): http://xwaveradio.org

Postpunkement vôtre


Posté le 26 mars 2019 à 18 h 34m 28s

Cui-cui?


Posté le 30 mars 2019 à 19 h 25m 50s

Un animal (du latin animalis "animé, vivant, animal") est en biologie, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c'est-à-dire qu'il se nourrit de substances organiques. On réserve aujourd'hui le terme "animal" à des êtres complexes et multicellulaires (métazoaires), bien qu'on ait longtemps considéré les protozoaires comme des animaux unicellulaires. Comme les autres êtres vivants, tout animal a des semblables avec qui il forme un groupe homogène, appelé espèce.
Dans les classifications scientifiques modernes, le taxon des animaux se nomme Animalia1,2 (création originale de Linné en 1758, eu égard au Code international de nomenclature zoologique (ICZN) ou encore Metazoa (synonyme junior créé par Haeckel en 1874). Quel que soit le terme employé ou quelle que soit la classification retenue (évolutionniste ou cladiste), les animaux sont consensuellement décrits comme des organismes eucaryotes pluricellulaires généralement mobiles et hétérotrophes.
Voilà, voilà....


Posté le 30 mars 2019 à 19 h 41m 48s

Les hommes, ceci dit, et ce depuis la nuit des temps, ont prêté aux animaux des vertus ou des caractéristiques soit humaines, soit divines. Ainsi certains animaux sont devenus des symboles, bon nombre de contes sont anthropomorphiques et enfin certaines espèces d'animaux ont également été déifiées par certains peuples. Les animaux dans les univers de fiction sont toujours très abondants.
Si Le Petit Chaperon Rouge n'est finalement qu'un phalus en ballade, il finit bien par voir le loup. Fort velu. Lequel loup, sachez le bien, ne détruit la maison des Petits cochons que par la force de son pet puissant. Il est question de sodomie dans le texte, si! si!
Bon..... pour les plus subtils, on pourra citer aussi "La ferme des animaux" ou "Rhinocéros" , qu'un bon nombre de mes compatriotes ferait bien de relire au lieu de se contenter de Bfm ou Rt. La bête est de retour, il n'y a qu'à entendre le bruit des bottes.


Posté le 31 mars 2019 à 11 h 22m 18s

Or donc, ma playlist de ce mardi 02 /04 sera consacrée à nos amis les bêtes et à la part d'animalité qu'il y a en chacun d'entre nous (si vous m'aviez vu, hier soir.... ).
Avec, par exemple, "Hair of the dogs" de Bauhaus, "Felines" de Front 242, "La Jument boîte" de De Frontanet, "Haircut for Pigs" de Live Skull, Balloons for dogs" de Assassination candidate, "Chicken" de Eindhoven...., des titres des Gang of Four, SPK, War Brides, Individual Industry... le tout pendant 24h et toujours sur Xwave radio: http://xwaveradio.org

Cheers

---[Edité le 31/03/2019 à 11 h 27 par The Dark Dude]---

Posté le 07 avril 2019 à 20 h 24m 07s

Allez... un peu de culture!
"Flexipop
Fans des années 80, retrouvez des centaines de morceaux oubliés.
C'est peut-être l'un des secrets les mieux gardés de l'Internet, qui devrait ravir les fans de nappes de synthé et de boîte à rythme vintage. Depuis des années, dans les bas-fonds du réseau, des rats de discothèque s'échangent, sous le manteau, d'intrigantes compilations de mp3, rassemblées sous un même nom : Flexipop. En tout, des dizaines de volumes (A tribute to Flexipop, The return of Flexipop...), près de huit cents morceaux de new wave, cold wave, synth-pop et autres genres musicaux apparus à l'orée des années 80. Ne comptez pas tomber sur Depeche Mode ou The Cure sur ces compils-là. Seuls leurs petits frères obscurs ont l'honneur d'y figurer : Rational Youth, Bruce Gilbert, Visage, un bon paquet d'Allemands, quelques Français, autant de groupes ayant au mieux conservé un statut culte, quand ils ne sont pas totalement tombés dans les oubliettes de l'Histoire.
Malgré l'œuvre colossale d'archiviste que l'élaboration de Flexipop a exigée – dénicher les morceaux et les transposer du support vinyle au mp3 –, le ou les auteurs sont restés (volontairement ?) anonymes. D'intenses recherches sur Google permettent à peine de relever de rares mentions de l'existence de ces compilations, dont une vieille page tenue par un internaute courageux qui en dresse la "track-list" intégrale. Car Flexipop ne se trouve pas comme ça : pour télécharger tous les morceaux et assouvir son instinct de complétiste, il faut écumer les réseaux, nouer des contacts avec des internautes inconnus et, surtout, prendre patience pour reconstituer le puzzle. A l'heure où tout semble à portée de clic et immédiatement disponible, il est rassurant de constater que certaines choses doivent encore se mériter.
Thomas Bécard
Télérama n° 2967 - 25 Novembre 2006"
A l'origine, Flexipop est un magazine musical britannique publié entre 1980 et 1983, principalement consacré au mouvement musical new wave. Il avait la particularité d'être accompagné d'un disque flexible (d'où son nom). Ces disques présentaient la production musicale du moment.Une série de compilations, portant le même nom, circulent depuis plusieurs années sur la toile. Elles n'ont pas de lien direct avec le magazine et présentent des groupes obscurs de new wave, cold wave ou synthpop de la première moitié des années 1980. On peut y trouver également des morceaux rares d'artistes plus connus (Soft Cell, Visage). Plusieurs groupes français, comme Metal Boys, Martin Dupont, Guerre froide ou Moderne, y figurent aussi.
Pour les curieux et les rats de discothèque, rendez-vous ce mardi 09 Avril sur Xwave radio: ma playlist sera en effet consacrée à partie de ces compilations (pour ce premier épisode, j'ai surtout emprunté à la série "New wave Complex"). Vous entendrez donc Mekanik Kommando, Bourbonese Qualk, pseudo Code, Martin Hall, Nocturnal Emissions (j'adore ce nom), End of Data, Ladies who lunch et consort.
En attendant, soyez sage, mais pas trop
Cheers


Posté le 13 avril 2019 à 12 h 53m 50s

"Les âmes sont recyclées dans le spectacle de la mort
Et de la résurrection.
Ô si ingénieux les siècles de mensonges
Illumination, illumination
Le spectacle de la mort et de la résurrection. (...)
Ô si ingénieux les siècles de mensonges
Et le jour viendra
Avant que les lumières ne s'allument
Vers qui allez vous vous tourner ?
Vers qui allez vous vous tourner ?
Choisissez la crucifixion
Ou Osiris tué.
(extrais de "The death and resurrection show" par Killing Joke

Et le ton sera donné:
Get on your knees, you sinners!
A genoux, misérables pêcheurs (dans la langue de Molière)!

La journée de ce mardi sur Xwave radio sera, en effet, consacrée (calendrier oblige) à Pâques. Soit un set dévolu aux pêchés, à la mort, à la résurrection, à Jésus et à son père, aux cloches et aux lapins en chocolat, j'en passe et des meilleures.
Avec des titres de Killing Joke, Bauhaus, Gary Numan, Siouxsie, mais également de de Press, des Dead Curtis, Plastique Noire, Ministry et de moults autres groupes des musiques obscures.

Pour les amateurs de confessions, de génuflexions et d'oeufs en chocolat, mais aussi pour les curieux et tous les autres, rendez-vous ce jour par ici (http://xwaveradio.org) et à quelque heure de la journée qui vous sierra puisque le set durera 24 heures. Ou presque.

Religieusement vôtre

The Dark dude




   1  2  3  4  5  6  7  8  9 
:: Liste forums :: Liste sujets :: 
Recherche avancée
En ligne
139 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :