Barbagallo

Amor De Lonh

Amor De Lonh

 Label :     La Souterraine 
 Sortie :    lundi 02 mars 2015 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Initialement sorti en novembre 2014, cet album de Barbagallo a dû être réédité en mars 2015 par le label spécialisé pop française La Souterraine.
Batteur reconnu ayant notamment collaboré avec Aquaserge, Hyperclean, Tame Impala, Laure Briard ou Mehdi Zannad (rien que ça !), le toulousain Julien Barbagallo sort avec "amor de lonh" (amour lointain en occitan) son premier album dans la langue de Laurent Voulzy, après avoir chanté en anglais dans son projet lecub.

Enregistré en Australie durant les mois de juillet et août 2014 dans une "chambre de moine" louée pour l'occasion, alors qu'il était en transit à Sydney et quasiment coupé du monde, ce disque nonchalant et classieux est un véritable médicament ensoleillé ! 26 minutes qui ne paient pas de mine à la première écoute mais qui s'avèrent terriblement géniales écoutes après écoutes. Des rythmiques légèrement jazzy voir bossa nova par moment, une guitare acoustique, des claviers vintages et la douce voix de Julien qui nous livre des tranches de vie personnelles avec pudeur et humour. Les thèmes abordés sont le couple, la dispute, la réconciliation, le sentiment amoureux...toujours avec un certain détachement et recul qui s'allient parfaitement avec la douceur de sa musique. Pour vous donner une image de ce qu'il m'inspire, ce disque sophrologique vous fait sillonner la campagne déserte en voiture, fenêtres ouvertes sous un soleil de plomb. Libre, l'été, quand tout le monde fonce sur la côte atlantique et que vous décidez de vous enfoncer dans les terres abandonnées, au milieu de nulle part pour vous arrêter au hasard dans un village ou au bord d'un lac admirer le coucher du soleil (en mode Depardieu-Blier si vous voulez mais moins grossier quand même !).

Musicalement, on retrouve bien sûr l'influence de tous les merveilleux artistes avec lesquels Julien a collaboré ces dernières années : Aquaserge, Mehdi Zannad, son ami Julien Gasc, ainsi que celle des plus grands musiciens de la pop et du folk (en particulier le côté intimiste de Georges Harrisson ou Paul McCartney dans leurs projets solos). Si les 9 titres sont tous magnifiques je ne saurais trop vous conseiller "il n'y a pas mort d'homme" et son clavier old school à la fin du morceau. Dans la même veine calme et plus psyché "ça, tu me" ou "La réconciliation" sont également des pépites pop. Sur des rythmes plus enlevés, le background de batteur de l'auteur fait merveille, comme sur l'excellent "La soif" et son super gimmick de guitare ou "à côté de toi" belle et simple déclaration d'amour : "dans la nuit je vois le futur dans tes yeux !"
Ce disque m'a beaucoup touché. Personnel, humble, pudique et optimiste, il révèle un musicien qui marie bon goût et simplicité, talent de compositeur, d'interprète et sachant manié les textes en français. Vivement la suite...


Excellent !   18/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
174 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?