Gordon

6 Tracks

6 Tracks

 Label :     Total Heaven 
 Sortie :    lundi 16 novembre 2015 
 Format :  Mini Album / Vinyle   

Quatuor bordelais formé récemment et composé de musiciens aguerris, Gordon pratique une pop rock chantée en anglais qu'on pourrait situer entre The Jam et Teenage Fanclub. Si cette description était vestimentaire, le mélange entre les vestes cintrées de Paul Weller et les T-Shirts amples de Norman Blake ne serait pas terrible, mais nous parlons encore musique sur XSilence, soyez rassurés ! Des références comme celles-là, dans tous les cas, ça donne envie de creuser un peu plus, d'autant que ce groupe d'érudits rock quadragénaires découvert lors de plusieurs premières parties prestigieuses à Bordeaux (Traams, The Saints), cite également pêle-mêle comme influences du très bon : Deus, Ween, Plimsouls ou Guided by Voices.

Sorti sur le label Total Heaven uniquement en vinyle, ce premier EP se distingue d'abord par sa très belle pochette ; une photo prise sous un très beau ciel bleu d'un bout d'immeuble avec inscrit dessus Gordon. Composé de 6 titres, le disque se laisse adopter lui aussi avec plaisir une fois sur la platine. On découvre ici un groupe de passionnés méticuleux, aux goûts sûrs qui allient riffs soignés, chant bien placé et rythmique impeccable. L'ajout d'une trompette agrémente aussi particulièrement bien le tout. Un "tout" qui pourrait vite se transformer en citrouille car la maitrise et les références ne font pas "tout" justement. Mais pas de soucis de ce côté-là, le groupe possède également un grand sens du songwriting qui se révèle dès l'évident et So british premier titre : "Arsenal Away". "Front Porch Songs" en suivant s'enchaine très bien dans le même style ; toujours avec cette pointe de nostalgie très Wellerienne dans la voix du chanteur (on peut aussi penser à Mick Jones dans le phrasé). "When The War Is Over" est un morceau plus mid tempo avec son intro à la guitare évoquant celle de l'ex-mari de Kim...Gordon tiens ; Thurston Moore sur le titre de Sonic Youth ; "Dirty Boot". Avec "The Time Keeper" on retrouve un style plus proche de Teenage Fan Club voir même Ride particulièrement maitrisé. "Better Of Day" et "A Mixtape For My Funeral" jouent eux la carte de la nostalgie efficacement bien calés entres les mods, les britpopeux et les punks anglais pour un résultat unique et convaincant !

Le bilan ? Une belle surprise ! 16 minutes, 6 titres avec de belles mélodies, 0 pose, juste du plaisir et de la simplicité bien calibrés pour une écoute régulière et l'envie d'aller les voir en concert. Pour faire ça de nos jours il faut être bon, passionné, exigeant, ne pas avoir le melon... et ce n'est pas si courant que ça en a l'air !


Très bon   16/20
par X_Plock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
143 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?