Gordon

3°EP

3°EP

 Label :     Total Heaven 
 Sortie :    vendredi 29 novembre 2019 
 Format :  Mini Album / Vinyle  Numérique   

Le quatuor bordelais de power pop Gordon est de retour, en ce mois de novembre 2019, avec un 3°EP vinyle, une nouvelle fois sans titre, mais toujours "coloré". Après le bleu paru en 2015 et le rouge en 2018, c'est au tour du jaune de sortir ! Une fois n'est pas coutume, l'artwork a été particulièrement soigné ; avec ce coup-ci en couverture une jolie photo de plage déserte sous pavillon jaune et ciel nuageux.

Un paysage de ciel voilé, qui colle parfaitement à la musique de Gordon, toujours enlevée et teintée de ce léger et agréable spleen "So british". On éprouve en les écoutant une forme de plénitude ouatée. Celle qu'on peut ressentir, par exemple, dans le plaisir simple d'écouter de la bonne pop, autour d'une bonne bière l'automne au chaud dans un Pub, tout en pensant au froid et à la pluie cafardeuse qu'on aperçoit par la fenêtre...une définition plus ou moins concrète et personnelle de ce que pourrait être un agréable spleen, ce sentiment musical "So british" donc, qu'on retrouve chez tous leurs plus grands groupes et artistes : Beatles, Smiths, Jam et consorts.

Enregistré par Triboulet au Studio de la Trappe à Donneville près de Toulouse, mixé par Pedro Resende le bassiste de Tahiti 80 au fameux Tahiti Lab de Rouen, d'où sont sortis pas mal des petits joyaux pop hexagonaux de ces dernières années (Olivier Marguerit, The Last Detail) et mixé au Canada par Philip Shaw Bova (Foxwarren, Devendra Banhart), les 4 morceaux présentés ici sont, une nouvelle fois, de très haut niveau, pour ce qui est des compositions et de l'interprétation.

Agréable surprise, en ce qui me concerne en tout cas, car je trouve que le groupe se détache légèrement de ses habituelles sonorités assez "Power" pouvant évoquer The Jam ou Teenage Fanclub pour se rapprocher d'un résultat plus "Pop" qui me fait penser à certains morceaux de The Coral (Eh oui on y est, que ferait un chroniqueur de disques s'il ne comparait pas les groupes entre eux !). "Sometimes it's easy to do right" le titre d'ouverture rentre notamment dans cette case avec un clavier et une rythmique qui m'ont rappelé le groupe de James Skelly. Comme sur les 2 premiers disques, on retrouve en suivant "THE TUBE" à la mélodie hyper accrocheuse avec un "Wedding Song" et ses chœurs féminins très efficaces. Il fallait l'écrire celle là, elle m'est restée plusieurs jours en tête après avoir écouté le disque ! Pour le reste, "Hollywood Sun" est un morceau plein gaz (Coombes...euh désolé je ne peux pas m'en empêcher !) super efficace et "Once in a Life time" conclut l'affaire de belle manière avec le retour au premier plan de cette toujours très agréable trompette.

Gordon continue d'assurer ce qui constituera au final un beau réservoir pour les mélomanes en quête de style et jolies chansons. Dans les faits, celui ou celle qui aura ce vinyle dans sa collection pourra le dégainer en soirée, dans une dizaine d'année, quand il s'agira de scotcher tout le monde avec la pépite un peu anachronique et inattendue : "alors ce beau vinyle c'était des bordelais, ils s'appelaient Gordon et en 2019, ils faisaient des jolies pop songs de trois minutes simples et efficaces...et ça faisait du bien !"


Excellent !   18/20
par X_Plock


  En écoute ici : https://gordon3.bandcamp.com/


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
394 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?