Matmos

Ultimate Care II

Ultimate Care II

 Label :     Thrill Jockey 
 Sortie :    vendredi 19 février 2016 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Avouez. Vous avez toujours voulu savoir, au fond de vous, ce que ça faisait de se faire enfermer dans un tambour de machine à laver, et de voguer entre les caleçons et les jeans, façon Bioshock, mais sans phosphate bien sûr.

Les deux malades de Matmos l'ont fait pour vous. Un programme à 40°C, durée 38min. Pour ce nouvel album, Mrs Daniels & Schmidt ont choisi de composer avec une machine à laver, l'enregistrant, la maltraitant, la samplant comme ils savent faire. Souvenez vous de leur génial A Chance To Cut Is A Chance To Cure en 2001, dans lequel ils avaient uniquement utilisé des sons d'opérations chirurgicales, là c'est la même idée, mais en hommage à la Mère Denis.

Des sonorités quasi industrielles par endroit (normal quand on se sert de cette machine comme percussion), des collages savants et foutraque, je pourrais dire qu'on sort essoré de cette écoute tant il y a d'éléments qui s'entrechoquent, qui discutent entre eux, impossible de distinguer quoi que ce soit par le hublot tant nos deux compères s'amusent à brouiller les pistes. Comme si ça ne suffisait pas, ils ont aussi décidé d'inviter des potes à s'amuser autour de cette machine, comme Dan Deacon et Jason Willett (Half Japanese, pour sampler, en faire du MIDI, bref, donner une autre vie à ce cycle rebarbatif en apparence. Il en sort une promenade bizarre, qui ne va pas forcément plaire au plus grand monde (en même temps c'est Matmos hein...) une seule & longue piste, débutant par la molette de sélection de lavage et se concluant par les bips annonçant la fin du programe.

Une merveille d'inventivité, une nouvelle preuve (comme s'il en fallait encore) que ce duo est complétement frappadingue. On pourra aussi remarquer qu'un lave linge américain a un nom beaucoup plus classe qu'ici (Ultimate Care II, car c'est vraiment le nom de la machine, ça fait vraiment jeu Megadrive non ?). Alors toi aussi, vis l'expérience à fond, pose ton casque sur tes oreilles, installe un fauteuil dans ta buanderie et regarde tourner tes fringues, c'est toujours mieux que les serviettes.


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
145 invités et 1 membre :
Nelson
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :