Brant Bjork

Punk Rock Guilt

Punk Rock Guilt

 Label :     Low Desert Punk 
 Sortie :    mardi 13 mai 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

La discographie de Brant Bjork est immense, tellement le musicien Californie à multiplié les projets, les participations et les groupes. Et sa discographie sous son propre nom est à l'image de cette hyperactivité, avec plus d'un dizaine album depuis le début des années 2000. Et bien que la prise de risque puisse paraître peu présente d'un disque à l'autre, et que certaines petites baisses de régimes se fasse sentir, jamais il n'aura sorti de mauvais album.

Mais en 2008 parait l'un des sommets de sa carrière solo avec ce Punk Rock Guilt qui arrive un an à peine après l'excellent Somera Sol. Ici pas de simili-groupe sur la pochette (The Bros, The Operators ou encore The Low Desert Punk Band). Car ils s'agit, comme de l'inaugural Jalamanta, d'un disque entièrement composé et joué par Brant Bjork, et uniquement lui. Le disque démarre avec un gargantuesque "Lion One " de plus de 10 minutes qui rappelle l'immense talent de cette homme qui fut derrière une partie des meilleurs morceaux de Kyuss (le fantastique "50 Million Year Trip (Downside Up)", c'est lui!). Même si le titre de l'album est trompeur avec son appellation Punk Rock, ce qui n'est absolument pas le cas, on compte sur cet album certains des morceaux les plus rentre-dedans de la carrière solo de Brant Bjork. Il suffit d'écouter le morceau éponyme, ou "Shocked By The Static" pour le remarquer. Mais point de rupture ici, l'ensemble reste à la cool, entre solo de guitare portant la marque si particulière du moustachu, et un "Born To Rock" magnifique, véritable ballade à travers les étendues sauvages du désert californien qui réconforte immédiatement par sa simplicité et sa pureté. Comme pour boucler la boucle, l'album se termine sur un nouveau morceau de plus de 10 minutes. "Locked And Loaded", c'est son nom, est un concentré du savoir-faire du bonhomme avec son riff répété à l'infini sur lequel il semble improviser un motif hypnotique.

Point de révolution avec cet album, mais une sorte de nouvel aboutissement de la musique de la plus cool des légendes du stoner tant sa carrière ressemble à la maturation d'un style, comme le travail incessant du même matériau dans l'optique d'en tirer le meilleur, l'essence même. Devant tant de sincérité et de talent, on ne peux s'incliner.


Parfait   17/20
par El rodeo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
311 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?