The Mekons

Fear And Whiskey

Fear And Whiskey

 Label :     Sin 
 Sortie :    jeudi 14 février 1985 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

"We're much better at being obscure. That way, we're not compromising our obscurity." – Jon Langford

C'est grâce à Will Oldham que j'ai découvert, sur le tard, les "obscures" Mekons. Grâce à une chanson de Palace qui date de 96, "For The Mekons". C'est son groupe fétiche à Will. Celui des critiques Robert Christgau et Greil Marcus aussi, du comédien Fred Armisen, d'un tas de gens cools. Et si ce n'est pas encore le mien – personne ne détrônera Pavement dans mon petit cœur de fan – je suis très heureux d'avoir une nouvelle discographie à explorer. Après une première exploration, j'ai bien envie de déclarer que Fear and Whiskey est l'album que je préfère.

Après la séparation des Mekons originaux se séparent, 1985 les voit resurgir avec Kevin Weech à la guitare, la violoniste Susie Honeyman, l'accordéoniste Rico Bell, l'ancien Damned Lu Edmonds et un nouveau batteur rescapé des Rumour. Autour du duo fondateur Jon Langford et Tom Greenhalgh, cette nouvelle formation peut enfin embrasser des ambitions plus folkloriques et fait désormais naviguer le groupe entre post-punk, musique traditionnelle britannique et country américaine. Après tout, punk ou country, trois cordes suffisent.

Sur cet album de la renaissance, sorti sur le petit label Sin Records, on peut boire un coup avec les fantômes de Gram Parsons et Hank Williams tout en trinquant avec celui de Sid Vicious. Mais le conservatisme d'un Merle Haggard ou d'un Johnny Cash est remplacé par une critique acerbe du diptyque infernal Tchatcher/Reagan. Et une narration se dessine avec cette communauté qui essaye de garder l'espoir malgré une guerre qui frappe à la porte. Du western crépusculaire, celui que je préfère.

Fear And Whiskey est donc l'album auquel j'ai accroché le plus immédiatement et reste encore aujourd'hui une fusion des genres foutrement excitante. Que je conseille à la fois aux fans des Violent Femmes et d'Uncle Tupelo.


Excellent !   18/20
par Dylanesque


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
66 invités et 1 membre :
OLivier
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead