Psychic Tv

Force The Hand Of Chance

Force The Hand Of Chance

 Label :     Some Bizarre 
 Sortie :    juin 1982 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Après avoir sabordé le navire Throbbing Gristle, entre autre parce que le punk-beatnick ne se reconnaissait plus dans le mouvement qu'il avait généré (notamment sous l'angle idéologique), Genesis P Orridge fonde alors un nouveau projet, propre à canaliser sa folie mystique et ... musicale !
Premier album de la pléthorique discographie de Psychic TV, Forces The Hand Of Chances est aussi un des plus accessibles, sans qu'on puisse pour autant lui dénier d'avoir cette charge à la fois "nocive", expérimentale et déroutante qui caractérise le parcours d'un des artistes parmi les plus doués, créatifs et tout simplement novateurs de ces 50 dernières années. Oui, car si un jour des petits hommes verts venaient à débarquer sur notre planète, ce n'est ni Mozart, ni les Fab Four, ni Coltrane qu'il faudrait leur faire écouter en premier lieu mais sans doutes un morceau de Psychic TV !

D'entrée d'album, la volonté de distanciation d'avec Throbbing Gristle s'affirme : "Just Drifting(For Caresse)", morceau qui flirte avec la variété, à la tonalité très romantique et mélancolique, soutenu par une orchestration à l'avenant !
Mais dès le suivant,"Terminus Xtul", P Orridge prend l'auditeur à rebrousse poil : tout en répétition et spoken-words, la pièce n'aurait pas déparé dans un western spaghetti où le whisky aurait été remplacé par le peytol! Sa seconde partie, bien noise, nous emporte du désert vers une grande citée industrielle : solitude du désert et solitude de la grande ville ! Et ce sera autour de ces 2 tonalités, l'une humaine sous couvert de romantisme et l'autre expérimentale sous férule de LSD et d'occultisme (une autre des marques de fabrique du maître, le rapprochant par exemple de Current 93) que va s'articuler l'album.
Retour à la case départ avec les 3 morceaux suivants : le très pop, sixties et enjoué "Stolen kisses" puis l'orchestré "Caresse", bref rappel de Just drifting.
Puis nouvelles dérives expérimentales ! Tout d'abord avec "Guiltless", morceau orchestré à la John Cage et longue déclamation hippie-gothique entre le Jeffesron Airplane, Nico et les Doors. Ensuite avec "No Go Go, assez krautrock à la Guru Guru avec son solo de guitare spatiale sur fond de bruit de pale d'hélicoptère. Et pour terminer, 2 morceaux basés sur des déclamations occultes : le post-punk ,robotique, dansant et sexuel "Ov Power", sur fond d'acid jazz brumeux et "Message From The Temple", pour une ambiance plus post-rock (hé oui...) !

Pop-romantique,collages sonores, spoken words, musique de chambre,noise, post-rock, le tout sur fond de psychédélisme, et d'occultisme lubrique, voilà qui résume assez bien cette perle anticonformisme et avant-gardiste du début des années 80 qu'est Forces The Hand Of Chances.


Exceptionnel ! !   19/20
par Slowdown


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
119 invités et 1 membre :
Hpl
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?