Jello Biafra And The Guantanamo School Of Medicine

The Audacity Of Hype

The Audacity Of Hype

 Label :     Alternative Tentacles 
 Sortie :    mardi 20 octobre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

C'est, paraît-il, en s'inspirant du concert anniversaire des soixante ans d'Iggy Pop au Warfield de San Francisco, que Jello Biafra eut l'idée de reprendre la scène avec un nouveau groupe pour ses cinquante ans. Il réunit donc Billy Gould, Jon Weiss, Kimo Ball et Ralf Pight autour de Jello Biafra and the Axis Of Merry Evildoers (nom provisoire). Quelques répètes, et quelques compos plus loin, le Jello Biafra And The Guantanamo School Of Medicine sort de terre et enregistre The Audacity Of Hype, inspiré du slogan The Audacity Of Hope de Barak Obama – la pochette de l'album s'inspirant également de l'affiche.
Les neuf morceaux de l'album s'enchaînent et surprennent par leur étonnante similarité avec les premiers titres des Dead Kennedys. La même folie sort de la guitare de Spight et rappelle étonnement les riffs d'"East Bay Ray", mais la rythmique est plus lourde, et possède un côté "proto punk" caractéristique des sonorités de Detroit. Quant à la Batterie de Weiss, elle semble calquée sur celle de LARD, le précédent groupe de Biafra, avec sa frappe syncopée, industrielle.
Du côté des paroles et du chant, hé bien c'est du pure Jello. Les thèmes récurrents, les mêmes envolées sous acide.
Les titres "Panic Land" et "Three Strikes" proviennent de la collaboration inaboutie de Jello Biafra avec The Heads et "New Feudalism" et "Electronic Plantation" proviennent de la prestation Live réalisée avec le No WTO Combo sur l'album Live From The Battle In Seattle. Ça donne un petit côté pas fini, ou alors terminé dans l'urgence, mais voilà, Jello démarre une nouvelle carrière avec un nouveau groupe et c'est tout bon.


Très bon   16/20
par Palikao


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
125 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?