Master Musicians Of Bukkake

Far West

Far West

 Label :     Important 
 Sortie :    lundi 22 juillet 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Bon déjà le nom de ce groupe reste un mystère.
Mais, pourquoi au final ? Le but est d'impressionner par leur musique, leur look, leurs provocations. Bande de pervers à tous ceux qui penseront juste au nom de ce groupe.

Dès leurs débuts en 2004, l'équipe des membres d'Earth, Burning Witch, Grails, The Accused, Asva et d'autres, ont mis en place une musique hypnotique et sacrément psychédélique. En même temps ils ne sont qu'une petite dizaine à s'amuser, à balancer des rythmiques et des sons pour faire voyager.
Bref, décortiquons cet album. La pochette de celui-ci est tout simplement magnifique et laisse présager un voyage oriental, voire asiatique. Mais beaucoup moins en couleur qu'un Totem 1, 2 ou 3. Le départ de ce disque est tout simplement ultra noisy avec "White Mountain Return" et cela repose rapidement sur une sonorité tribale hypnotique voir Guru. On se croirait en Amérique du sud en mode shaman.
Tiens du coup je vais brûler un bâton d'encens. La chanson continue doucement et lentement à monter en intensité, et la transition avec "Gnomi" est parfaite. J'adore cette chanson, les ayant vus à la Villette en première partie de Neurosis, je peux dire que la basse répétitive et les riffs de guitare sont simples, mais divinement efficace. Les voix de cette secte sont tout simplement pénétrantes et les 7min 30 de ce titre sont presque trop courts.
Sacrée balade hypnotique. Le disque ne se coupe pas chansons par chansons, ce sera donc un voyage d'une traite, pas de pause.
Au final, chaque morceau est un voyage différent mais avec le même intérêt, vous plongez dans leur délire.
Les 9 min et quelques de "Cave Of Light: The Prima Materia" sont impressionnantes. Les voix shamaniques, les trompettes et les riffs accrocheurs sont de toute beauté. Une grande bouffé de fumée quoi. La fin de cet album est différente, les claviers sont étouffants dans "You Are A Dream Like Your Dreamer: The Dark Peace. Une chanson d'extra-territorial quoi, communication avec soi ou une vie autre ou un cauchemar de presque 5 min.
Heureusement débarque une lueur d'espoir, on redécouvre une tranquillité presque absolue où les voix et les 12 cordes chantonnent tranquillement jusqu'à la fin pour nous dire que notre rêve se termine plutôt bien.

Allez si tu es en manque, prend ta dose de Master Musicians Of Bukkake.
Une petite dose de presque trois quart d'heure te fera le plus grand bien.


Très bon   16/20
par Bernie


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
287 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?