Kurt Vile

It's A Big World Out There (And I Am Scared)

It's A Big World Out There (And I Am Scared)

 Label :     Matador 
 Sortie :    mardi 19 novembre 2013 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

Quelques mois après la sortie de Wakin On A Pretty Daze, Kurt Vile succombe pour la deuxième fois à cette opération commerciale que sont les sorties Deluxe Edition. Son précédent opus Smoke Ring For My Halo avait déjà subi ce sort et heureusement, il était accompagné de l'EP So Outta Reach rempli de très bonnes chansons inédites. Pour cette nouvelle édition rebaptisée Wakin On A Pretty Daze : Deluxe Daze (Post Haze) (reprenez votre respiration), il choisit de ne proposer que deux nouvelles chansons parmi les sept que comporte l'EP It's A Big World Out There (And I Am Scared). Le tout signé Kurt Vile & The Violators.

Au menu des inédites, "Feel My Pain" est une balade reposante et entraînante dans la droite lignée de celles que l'on retrouve sur le dernier album. L'ambiance est insouciante, on se croirait un dimanche matin au côté de Vile jouant minutieusement de sa guitare en arpège, accompagné par une boîte à rythmes. Cette sensation apaisante ne disparaît nullement sur le second titre inédit "The Ghost Of Freddie Roach". La guitare électrique donne un côté psyché au morceau, qui est embellit par des percussions tout en reverb et une guitare acoustique jouant d'une belle mélodie. Une recette très efficace. Ces deux chansons auraient très bien pu figurer sur Wakin..., elles sont autant de qualité que l'album dans son intégralité.

Pour les redites, Kurt nous livre de nouvelles versions de "Never Run Away", "Snowflakes Are Falling" (renommée "Snowflakes Extended") et "Air Bud" (devenant "Wedding Budz"). La première a même droit à trois versions : la version "String Synth" présente dans le clip et plébiscité par de nombreux fans, une version Reprise assez plaisante et tenez-vous bien, une Reprise de la version Reprise... Oui c'est complètement inutile, sauf pour entendre quasiment deux fois la même instrumentale avec 20 secondes de plus. Pour "Snowflakes Extended", comme son titre le signale, le groupe rallonge la chanson de deux bonnes minutes. Si vous aimez la version originale, vous allez adorer celle-ci. Quant à "Wedding Budz", c'est une version totalement retravaillée de l'originale, plus courte et entièrement instrumentale. C'est un bonus agréable, mais qui ne surpasse pas "Air Bud".

Un EP réussi qui permet de continuer l'aventure du Pretty Daze, même si Kurt Vile s'est un peu foutu du monde pour la dernière piste. Allez, on te le pardonne gentiment quand même.


Très bon   16/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
137 invités et 1 membre :
Jekyll
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :