Tar

Toast

Toast

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    lundi 30 août 1993 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il est facile de savoir que Tar vient de Chicago. La batterie charge comme un buffle enragé, la basse nous envoie sur orbite et la guitare démange comme du poil à gratter.
Le groupe a souvent été critiqué pour son manque d'innovations au fil des enregistrements mais Toast est tellement abrasif qu'il séduit d'emblée et s'inscrit parfaitement dans la ligne de conduite Touch & Go. Le groupe nous jette dessus un punk-rock détonnant au chant braillard, lourdement joué, majoritairement en power chords.
C'est très simple et répétitif. On pense souvent à Shellac pendant l'écoute ou à Fugazi dans une version plus épurée. La majorité des chansons sont droites comme des "i" mais les refrains et les ponts les entrecoupent de syncopes pour leur redonner un sursaut de rage.
"Altoids, Anyone ?" démarre l'album sur les chapeaux de roue. Le tempo est brûlant, "Quieter Fellow" confirme la parenté du groupe avec le punk où des deux temps tressautant à la batterie, moments d'une rage folle et débridée, s'alternent avec des passages ou la colère est couvée, mitonnée pour mieux exploser. "Testor's Choice" est syncopée à l'extrême. Toast clôture sa course sur deux morceaux splendides que sont "Mach Song" et "Theme" aux riffs capables d'entailler la chair et dans lesquels Tar balance sa souffrance et se délivre un peu plus que sur les autres morceaux. La chanson cachée nous révèle un live instrumental au son impeccable et dont un klaxon est la vedette!
Rien de très révolutionnaire chez Tar en effet, mais la rage est palpable et bien jouissive et le groupe a allumé en nous un joli petit feu intérieur. Il suffira de relancer le disque pour le réactiver.


Bon   15/20
par Oneair


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
313 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused