Black Grape

It's Great When You're Straight... Yeah

It's Great When You're Straight... Yeah

 Label :     Radioactive 
 Sortie :    mardi 10 octobre 1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Une soirée à animer ? Des collègues de bureau à recevoir ? Plus de curly pour mettre de l'ambiance ? La solution est là.
En l'espace de 10 chansons, ce gros beauf' de Shaun Ryder sait nous mettre une pêche d'enfer avec une recette explosive dont seul lui à le secret, un mélange de hip-hop et de funk, saupoudré d'une généreuse couche de rock furieusement dansant (bien que habituellement relayée à une rythmique secondaire dans ce genre musical, la guitare est ici loin d'être en reste, on jongle entre slides vrombissants sur "Kelly's Heroes", overdrives déchaînés sur le tubesque "Reverend Black Grape" et effet de sitar crissant pour "In The Name Of The Father").
Et le résultat est détonnant, on se surprendra à taper du pied, nonchalamment ("Tramazi Party", superbe de simplicité, "Submarine"), pris dans une torpeur des plus lassives ("Yeah Yeah Brother", "A Big Day In The North", "Shake Well Your Money"), alors que des relents funk-rock viennent nous chatouiller les esgourdes sans crier gare, mais toujours à bon escient (le final "Little Bob", efficace de bout en bout, reflet parfait de l'album).

Bon alors, il vient ce Ricard oui ou merde ?


Excellent !   18/20
par Lulum


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard