Bongzilla

Nuggets

Nuggets

 Label :     Barbarian 
 Sortie :    mardi 23 février 2010 
 Format :  Compilation / CD   

Si l'on connaît un peu le style pratiqué par Bongzilla et que l'occasion vous a déjà été donnée d'écouter quelques-uns de leurs albums, la sortie d'un "meilleur de..." peut interpeller. En effet, pour ma part, il ne me semblait pas avoir pu déceler des singles ou même des titres sortant réellement du lot. Je retenais plus du groupe une propension à envoyer du lourd sans discontinuer. L'intérêt de ces Nuggets peut donc sembler limité si l'on carbure au stoner à longueur de journée. En revanche, ceux qui recherchent encore la porte d'entrée peuvent investir car nous avons là quinze belles pièces cuites au beurre de Marrakech.
Un peu à la manière de Cannabis Corpse, Bongzilla aligne les références explicites ("Smoke Like The Wind", "Brownie", "Smoke", "Witch Weed", etc.) dans un brouhaha grésillant et mal fagoté. Peu subtile, la formation a sans doute davantage gagné ses galons grâce à ses paroles et ses pochettes explicites qu'à la réelle originalité de ses compositions, même si quelques riffs sortent du lot ("Lighten Up", "Hemp For Victory"). Je pense parfois à un Today Is The Day défoncé, à du EyeHateGod qui ne ferait plus de fixation sur les prothèses et la dissonance, le tout étant quand même peu digeste. Encore une fois, c'est très gras.
Comme toute bonne compilation, on retrouve du live, sans doute quelques inédits et autres titres obscurs issus de maxi introuvables, c'est une chose. Mais au-delà de ce qui ne pourrait qu'attirer l'inconditionnel, la portée purement artistique de l'objet reste limitée. Au mieux, cela accompagne une soirée de défonce en se défoulant sur des zombies, au pire, c'est un disque cool qui reste une bonne alternative au reggae.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
80 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :