The Books

Thought For Food

Thought For Food

 Label :     Tomlab 
 Sortie :    mardi 08 octobre 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

The Books, sur le papier, ça n'a l'air de rien. Une guitare (Nick Zammuto), un violoncelle (Paul de Jong) et des samples vocaux. Non, décidément, ça ne ressemble pas à grand chose. Et pourtant...
Pourtant, chaque écoute de ce Thought For Food semble plus édifiante que la précédente. Pourtant, l'usage des samples ne laisse jamais d'impression de déjà-vu ; au contraire, le tout sonne remarquablement moderne. Pourtant, à aucun moment l'ascétisme instrumental du groupe ne sombre dans l'ennui.
Comment ont-il fait ? La réponse tient en un mot : espace.

Nick Zammuto a accompli un petit miracle, et son travail studio fait de Thought For Food un album qui respire. Une gestion du silence minutieuse permet à chaque note, chaque corde ou chaque parole, de trouver sa juste place et de s'y installer confortablement. La sobriété de la production et la fluidité des sons, arrangés par une science du montage dont Zammuto garde le secret, offrent une nouvelle jeunesse à la technique du sample vocal. Utilisée habituellement pour combler les espaces vides, celle-ci apparaît régulièrement dans des environnements surchargés, parfois avec justesse (The Avalanches, en 2000), trop souvent avec maladresse pour un résultat final épuisant. Ici, les voix inconnues semblent émerger du vide ambiant. Ainsi, chaque son semble pertinent, pour une esthétique du silence qui n'aurait certes pas déplu à Mark Hollis.

Les samples en eux-mêmes sont remarquablement bien choisis et intégrés de manière cohérente dans les morceaux, auxquels ils donnent corps (et non l'inverse). "Read, Eat, Sleep", ainsi, met en scène une mélodie tranquille de cordes pincées tandis qu'une voix épelle lentement "r-e-a-d-e-a-t-s-l-e-e-p". "Contempt" est également construite autour de son sample, qui est un dialogue extrait d'un film de Godard dans lequel un personnage s'émerveille de ses attributs physiques devant un autre, qui abonde.

Les pistes, aussi bien punchies ("All Bad Ends All") que calmes et chaleureuses (l'exceptionnel "All Our Base Are Base Are Belong To Them" avec son titre en clin au célèbre même internet), se succèdent sans autre interruption que le silence - qui est de toute manière le quatrième instrument du groupe. Thought For Food est donc un petit miracle de maîtrise, non pas instrumentale mais sonore, qui ne s'apparente à aucun style particulier et qui, par son originalité, est un des OVNIs musicaux les plus agréables qui soit.

Et il y a fort à parier que ce premier opus gagnera avec les années ses galons d'intemporalité, car le silence ne vieillit pas.


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Wazoo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
109 invités et 1 membre :
Maxomatoz
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?