Beak>

>>

>>

 Label :     Invada 
 Sortie :    lundi 02 juillet 2012 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Après un premier album enregistré en un peu plus de dix jours, sans préparation préalable, laissant aller l'imagination de trois types dans un studio. Pourtant très bon, ce premier album de Beak> laissait un goût de trop peu, certaines pistes donnant l'impression de démos pas totalement finies. Ce qui lui conférait un certain charme, il faut bien l'avouer.

Pour ce >> (ou Beak>>, c'est selon) Matt, Geoff & Bill ont pris plus leur temps, les jams a fortes consonances narcotiques ne sont plus les pierres angulaires, on sent un travail en amont bien plus construit, fignolés en studio par des gars qui ne savent pas forcément où ils vont, mais qui de toutes façon prennent le bon chemin. Chemin balisé de références bien évidemment, la donne n'a pas vraiment changé entre les deux albums. Tout ceci fleure bon l'Allemagne des 70's et son rock choucroute, qui se taillait déjà la part du lion dans le Third de Portishead (dans lequel Silver Apples notamment était allégrement samplé). Silver Apples justement, qui apparait en filigrane derrière "Spinning Top", arrosé judicieusement à la sauce NEU! .

Le psychédélisme froid d'un "Eggdog", d'un "Ladies' Mile" flippant "Liar" auquel ne manquerait que la folie d'un Damo Suzuki pour figurer en bonne place dans les Lost Tapes de Can dénichées il y a peu.

"Wulfstan II" version allongée & légèrement différente de "Wulfstan", déjà sortie sur un ep éponyme en 2010, et clairement le titre le plus immédiat de l'album. Cassures, montées, batterie hypnotique et riffs acérés, l'album est presque construit comme un set live, avec le final ahurissant qu'est "Kidney", explosion kraut de presque sept minutes, qu'on imagine allongée à l'infini en live.

Wunderbar !


Parfait   17/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
96 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :