Austra

Feel It Break

Feel It Break

 Label :     Domino 
 Sortie :    mardi 17 mai 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Austra comme la déesse balte de la lumière, ou encore comme Katie Austra Stelmanis, l'organe de ce groupe de Toronto. Il y a dans ce Feel It Break un contraste certain entre lueurs et pénombres, un rapport de force ou de séduction entre une âme à la lueur frémissante et son théâtre gothique tantôt spectateur tantôt geôlier. Cette dualité provient de la façon dont ses géniteurs canadiens jouent sur les oppositions. Ils parviennent à faire cohabiter dream pop organique et hymnes synthétiques, lyrisme de diva et dance floor kitch, velours et métal, prestance hautaine inhibée et instinct reptilien. On pourrait s'attendre à ce que ce leitmotiv divise or il réunit deux genres avec autant de raffinement que de décontraction grâce à Stelmanis. De formation choriste et pianiste, puis un tour du côté de l'opéra, elle s'intéresse plus tard à des musiques plus underground (punk, industrial, electro) et s'y implique. Elle forme donc en toute logique la clé de voûte naturelle de ce trio synth goth électro pop qui ravive les décors de The Knife, Fever Ray ou encore Bat For Lashes. Car la diva a en plus de son grain vocal, un grain de folie qui marque de façon indélébile ces pièces de cabarets ("Shoot The Water" aux sonorités germaniques) érigées sous forme de préceptes : "The Beast", "The Choke", "The Future", "The Noise", "The Villain". Les stroboscopes suivent les pulsions et les coups de sang ou les provoquent avec une constance éclairée. Les ombres suivent. S'éclipsent et ressuscitent. Jusqu'à ce que la bête reprenne à la toute fin son apparence classique avec entre les mains un piano glacé et cristallise une fois pour toute une empreinte que l'on n'est pas prêt d'oublier.


Parfait   17/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
111 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :