Wooden Shjips

West

West

 Label :     Thrill Jockey 
 Sortie :    mardi 13 septembre 2011 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Quand Spacemen 3 rencontre Suicide.

Oui le raccourci est facile, mais dès les premières seconde de ce disque, c'est immédiatement ce qui vient en tête."Black Smoke Rise" & son chant dissolu dans la masse d'effets, les oscillations soniques, avec ce même riff répété jusqu'à l'épuisement, cette espèce de cassure rythmique avec malgré cette construction de morceau classique, on y prendrait vite goût à ce nouveau Wooden Shjips
On ne change pas une machine qui tourne aussi bien, rythme répétitif , guitares psychédéliques, la formule de ces mecs de San Francisco a déjà fait ses preuves à maintes reprises (Vol.I en 2008 & Vol.II en 2010) la prise de psychotrope semble être plus qu'une récréation, c'est un moteur. On retrouve toute la magie psychédélique, ces notes jouées, jouées et reprises encore, inlassablement, trouvant toujours la porte qui mène de l'autre coté chère à Jimbo, même lorsqu'ils s'énervent un peu ("LazyBones" & "Looking out", un rien rockab', dans la veine d'un "JukeBox Babe", ou le Brian Jonestownien dernière époque "Home") ils restent dans le psychédélisme profond, propre à la fois à la léthargie la plus profonde ("Rising") & à la transe la plus exubérante.
Et si vous dire que Pete 'Sonic Boom' Kember a masterisé ce disque (il a décidément été dans tous les bons coups de 2011 ce gars) ne vous convainc pas de jeter très vite une oreille sur ce West, je ne peux vraiment plus rien pour vous.


Très bon   16/20
par X_Lok


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
126 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :