Front Line Assembly

Gashed Senses And Crossfire

Gashed Senses And Crossfire

 Label :     Third Mind 
 Sortie :    1989 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Je n'ai jamais partagé l'engouement et la ferveur qui entourent Front Line Assembly. Certes, les Canadiens font figure de pionnier et les grands noms gravitent autour d'eux (Skinny Puppy, Ministry et le label Wax Trax), mais leur musique, à la différence d'un Nitzer Ebb ou d'un Front 242 avec qui le groupe partage peut-être la genèse de l'EBM, me paraît bien trop monolithique pour éveiller durablement l'intérêt.
Gashed Senses And Crossfire contient tous les ingrédients que l'on peut trouver d'ordinaire dans les balbutiements de l'electro : rythme robotique, froideur de compositions déshumanisées, vocaux distordus visant à accentuer la démarcation d'avec le rock, et en plus, il est vrai, un talent certain pour composer des morceaux fouillés qui ne se résument pas à des grésillements jetés sur un beat agricole. On appréciera notamment l'effort pour proposer des structures expérimentales qui donnent à cet album un aspect avant-garde plutôt intéressant ainsi que le désir profond de ne pas répéter les mêmes plans à l'infini. Exit également le format "chanson" trop confortable au profit de titres évolutifs.
Bien sûr, une mise en perspective avec l'époque fait de Gashed Senses And Crossfire un album incontournable pour qui s'intéresse de prês à l'histoire de la musique electro. Pour les autres, sans parler d'anecdotique, je leur conseillerais plutôt de se tourner vers des chapelles plus modernes s'ils tiennent à se faire défriser les poils d'oreilles.


Pas mal   13/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
102 invités et 1 membre :
Granpa
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?