Wild Nothing

Golden Haze

Golden Haze

 Label :     Captured Tracks 
 Sortie :    mardi 16 novembre 2010 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

"Quiet Hours" à peine commencée que je n'ai pu réprimer un coup d'œil à ma gigantesque tour CD en bois cérusé. Ce malgré moi d'une seconde à peine, m'assurait ainsi que Power, Corruption & Lies était toujours là, calé entre In Utero et La Plus Grande Discothèque Du Monde Volume 8 (le meilleur soit dit en passant).
Déjà que juste avant, "Golden Haze" rappelait fortement... Troublant à ce point, "Quiet Hours", pop-song sous ses airs club, enchérit Wild Nothing d'un talent de faussaire indécelable. Le son New Order est bel et bien là, authentifié façon pavlovienne. Le New Order de Power, Corruption & Lies (leur meilleur soit dit en passant). Le New Order éloigné de l'Hacienda, qui ne cherche plus à faire danser. Le New Order songeur, drapé d'un voile nostalgique. Épatant. Et mon cerveau si ravi de se faire embrumé.
Les chatouilleuses réminiscences de cette electro surannée sont bien sûr présentes un peu partout sur cet EP, admirable poignée de chansons taciturnes, à écouter très fort en regardant la nuit.


Très bon   16/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
117 invités et 2 membres
Climbatize
Lulum
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?