Girls

Broken Dreams Club

Broken Dreams Club

 Label :     True Panther Sounds 
 Sortie :    lundi 22 novembre 2010 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle   

Ça ne saute plus à la gueule. Ce qui frappait et ravissait, entre autres choses, sur leur Album, c'était toutes ces chansons contaminées par un enthousiasme de chien ravi de voir son maître, prêt malgré la stupidité d'un tel geste, à lui forniquer la jambe. Cet enthousiasme-là n'est plus.
Plus tout à fait ("Alright" remue encore la queue). Petits fous assagis, les Girls ont submergé leur Broken Dreams Club d'une grosse mélancolie gluante, allant même jusqu'à teinter certains de leur morceaux d'un ton country. Rien n'étant, faut-il le rappeler, plus déprimant que de la country (mis à part peut-être une rediff de Maigret sur Direct8). Ajoutez-y Christopher Owens en mode Julio Iglesias, jouant à s'en esquinter le palais les langoureux moroses et tout cela pourrait agacer s'il n'y avait ce brio mélodique, celui-là même qui s'attira les dithyrambes 2 ans auparavant.
Enluminées notamment par de belles charges de cuivre (la trompette qui pleure sur la chanson-titre, franchement c'est... wah! c'est mazette! c'est ougoudougoudou!), 30 minutes d'exquise roucoulade par un songwriter qui en vaut deux : suffisant pour tomber en pâmoison, suffisant pour guetter le prochain. Broken Dreams Club donnerait presque envie de forniquer la jambe de Christopher Owens.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
218 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :