Half Asleep

Palms & Plums

Palms & Plums

 Label :     Another 
 Sortie :    mercredi 01 octobre 2003 
 Format :  Album / CD   

Il est trop tard et le temps est maussade.
Un temps d'insomnie et d'introspections inutiles.
L'album fraîchement acquis est posé sur une des tables basses, les huit pièces de "Palms & Plums" n'attendent plus que quelques coups de baguette pour sortir de la pochette en plastique. C'est peut-être le moment.
"Sea Shells" envahit timidement la pièce, un bruit de fond approprié à l'humeur de l'instant.
Les premiers accords de "What Suffering From The Lack Of Tea" m'interpellent, Ann Pierlé aurait-elle changé d'identité ? Je tends l'oreille, non, ce n'est pas elle.
Trêve de questions pseudo techniques, il y a plus important à cet instant : les murs, le sol, le jardin attendent la neige pour que tout ne soit plus qu'harmonie entre la vue et l'ouie, nous ne sommes pourtant qu'en automne.
Je suis assise au milieu du salon, puis étendue, puis détendue, puis détenue. Le piano a-t-il des vertus soporifiques ?
Fragile et pourtant pleine de l'assurance propre à ceux qui ne savent pas ce qu'il ne sont qu'émotion, Valérie Leclercq chante dans le creux de ma nuque, je peux sentir son souffle et j'en ai des frissons, il est possible que je rougisse, j'ai très froid.
Elle me prend par le coude et m'entraîne vers les rives d'un lac embrumé, nos longues robes blanches en tulle s'accrochent aux ronces. Le piano flotte à la surface, nous y grimpons, c'est dangereux.
Le voyage se poursuit dans le même ton : du bleu nuit, ou peut-être un "terre de sienne" qui ne cadrerait pas avec le songe en cours, donc gardons l'aquarelle bleue et l'eau qui la dilue.
Les flocons commencent à tomber, je regrette que la batterie s'acharne à leur donner le rythme, ce n'est pas nécessaire, restons-en à la guitare et au piano voulez-vous, si c'était une tentative pour réveiller l'assemblée, elle est vaine.
"Morning Blur", derniers instants, c'est déjà fini.
Aux écoutes suivantes, de jour cette fois, je prends soin de m'envelopper et de pousser le thermostat du chauffage. Rien ne se passe. Ce n'était donc qu'un rêve ?


Sympa   14/20
par Juliette


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
142 invités et 1 membre :
El rodeo
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...