Gaza

He Is Never Coming Back

He Is Never Coming Back

 Label :     Black Market Activities 
 Sortie :    mercredi 11 novembre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Je ne me lasserai jamais de vanter les mérites de Gaza. Avec les qualités et la puissance affichées dans leurs premiers efforts, Gaza a tout pour devenir l'un des groupes incontournables de la scène hardcore ou mathcore... bref d'un genre bien bien énervé, peu importe l'étiquette !

Voilà donc He Is Never Coming Back, deuxième opus du groupe de Salt Lake City toujours publié chez Black Market Activities. Aux premières minutes s'ensuivent les premières impressions : Gaza a manifestement durci son hardcore, son son; et s'est donc radicalisé. Avec ce "How It Is. How It Is Going To Be." d'entrée de jeu, le quintette nous envoie une sorte de sludge terriblement massif, violent et monolithique. Autant dire que ces gars-là ont le sens de l'accueil !
Radicaliser le propos : telle semble donc être la volonté de Gaza. Et si les premiers instants de ce premier titre dévoilent un hardcore ralenti au possible à la Khanate mais gardant son côté malsain; la suite regagne des couleurs et de l'élan mais n'en oublie pas la rage. Chacun des treize titres ici presents (hormis éventuellement les courts instrumentaux "The Biologist" et "The Historian") nous présente un groupe habité par une rage incroyable. Si le style est ici différent, je retrouve tout de même la même énergie, la même hargne qui m'avait scotché quand j'avais découvert le We Are The Romans de Botch. C'est dire !

Mais attention, ce déballage d'énergie n'a pas lieu au détriment de la richesse des compositions du groupe, loin de là ! Preuve en est, "Windowless House" est un pur bijou de maîtrise technique associée à la fureur typique du groupe : le résultat est redoutable. Pour faire simple Gaza multiplie autant les plans alambiqués que les pains dans la gueule. Avec des morceaux de la trempe de "Tombless", "He Is Never Coming Back" ou "Carnivore" c'est une déferlante de riffs de cris, de coups de butoirs et une furie évidemment omniprésente. Gaza n'a jamais été si souverain dans son art jusqu'à présent !
Alors le fait que le groupe tourne en Europe avec Kylesa et Converge pour défendre les couleurs de cet album n'était certainement pas un hasard : Gaza a toutes les cartes en main pour devenir incontournable. En tout cas, He Is Never Coming Back l'est déjà !


Parfait   17/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
339 invités et 2 membres
NicoTag
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus