RQTN

Decades And Decisions

Decades And Decisions

 Label :     Autoproduit 
 Sortie :    avril 2010 
 Format :  Album / CD   

Moins d'un an après le superbe Monolithes En Mouvements, RQTN est déjà de retour avec un nouvel opus intitulé Decades And Decisions. Voilà au moins un des avantages d'être totalement indépendant : on peut sortir un album quand il est prêt, qu'importe que ce soit 3 mois ou 6 ans après l'effort précédent, personne ne vient vous rappeler à l'ordre ou vous dire quoi faire. Et dans le cas d'RQTN, c'est probablement la meilleure chose qui soit tant sa musique ne semble en quelconque phase avec le "music business". Mathieu Artu (monsieur RQTN) travaille ainsi au gré de son inspiration, de ses envies et cela se sent, tant ses compositions sonnent libérées de toute contrainte.
Alors que Monolithes En Mouvements lorgnait clairement vers la musique classique, Decades And Decisions s'en éloigne et revêt des couleurs plus contemporaines. Les synthétiseurs et les boites à rythme prennent ici le relais du piano classique et des cordes, bien que ces derniers éléments n'aient pas totalement disparu.

Cet album nous plonge dans un voyage s'étendant de 1928 à 2010, sachant que chacun des titres qui composent Decades And Decisions commencent par une date. L'album étant, comme d'habitude, presque entièrement instrumental, inutile de chercher des paroles auxquelles se raccrocher pour tenter d'interpréter le choix des titres. Alors plutôt que de chercher à tout savoir, il vaut mieux se laisser guider par l'imaginaire de Mathieu Artu le long d'un album quelque peu différent de son prédécesseur mais surement du même niveau.
Les mélodies et les orchestrations sont toujours aussi fortes, la rythmique prend quant à elle davantage de place que par le passé, elle s'est un peu complexifiée aussi. On retiendra en outre un titre chanté, en l'occurrence "2003 : A Motionless Frozen State", sur lequel un certain Antoine Ollivier est venu poser sa voix. Le résultat est convaincant et on aurait presque envie que ce genre d'expérience se reproduise plus souvent.
Le seul (petit) hic du disque résulte dans la seconde partie de "1982 - A Dawn To Remember" qui flirte dangereusement avec du (forcément mauvais) Indochine des 80's. Mais soyons indulgent, il s'agit bien du seul passage de l'album qui puisse décevoir.

Decades And Decisions est un peu le pendant new wave de Monolithes En Mouvements, une version moderne en quelque sorte. Il n'en reste pas moins un disque d'ambiance, parfois proche des BO de films des années 80, et on ne l'écoute donc pas dans n'importe quelle condition.
Mais le jeu en vaut la chandelle et cette œuvre a tant à offrir à qui sera capable de la dompter qu'il serait dommage de passer à côté, si toutefois on est un minimum sensible à ce genre de travaux.
Decades And Decisions est donc à ranger précieusement auprès de ses grands frères, car il est tout aussi inspiré, abouti et passionnant.
En revanche, une question subsiste : RQTN, ça veut dire quoi à la fin ??


Parfait   17/20
par Billyjoe


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
184 invités et 2 membres
Poukram
Fenouil
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard