Absentee

Victory Shorts

Victory Shorts

 Label :     Memphis Industries 
 Sortie :    lundi 22 septembre 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Des à-coups par ci mais sinon c'est du mollasson. Une musique de 4h du mat'. Quand la fête est finie mais qu'on s'y refuse. Ce flottement, cette fatigue pénétrante, cette euphorie sous vertige, c'est tout l'album d'Absentee, Victory Shorts.
Un deuxième placé sous le signe du béat. Encore plus, oui. Dès "Shared", c'est du tendre cool qui ruisselle, l'envie de s'étendre sur le pavé, de sourire aux réverbères. Et, malgré ces à-coup, revigorant, explosifs ("Boy, Did She Teach You Nothing?", "Bitchstealer", du bonheur!, du bonheur!), Absentee continuera comme ça tout le long à jouer avec talent pavementien, les noceurs pensifs, champions de la valse biéreuse, plongeant parfois même carrément dans le pathos écrasant, l'ironie, ouf, en garde-fou (cf "Love Has Had It's Way" et ses 'padam' trop pitoyables pour être honnêtes). Du clown triste en somme.
Le clown c'est bien évidemment Dan Michaelson, son nez rouge c'est sa voix. Le Chewbacca de l'indie rock, oui!, qui brame, qui râle comme pas deux de sa pâteuse sérénade. Pour sûr, un tel organe ça se déguste. Et tant qu'Absentee fournira tels albums, telles mélodies fléchissantes, telles guitares surprenantes, ben... y aura pas besoin d'appeler à table.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
192 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :