Absentee

Schmotime

Schmotime

 Label :     Memphis Industries 
 Sortie :    lundi 08 mai 2006 
 Format :  Album / CD   

Calvin Johnson, c'est Mickey Mouse à côté. C'te voix... grave, bourrue, à faire fuir l'inspecteur Harry. Dan Michaelson. Ce type fume depuis son premier mois, c'est pas possible. Et puis en plus avec ce ton hyper fatigué, désabusé, un ton bukowskien qui dit 'fait chier putain'.
À côté de ça, une gentille voix de femme, légère et délicate comme il faut, qui 'tululute' à tire larigot, quelques chœurs d'enfants même, et surtout pleins de mélodies à siffler. Un ensemble d'une stupéfiante désinvolture au comique de degré second. Marrant oui. Suffit de voir leurs clips ou leurs titres explicites : "We Should Never Have Children", "There's A Body In A Car Somewhere"... Comme aux meilleures heures perdues (oui les meilleures) de l'indie rock nineties made in là-bas, de l'autre côté de l'Altlantique.
Nos amis roulent à gauche et prennent le thé à 5h mais, c'est certain, ils crapahutent leur pop-rock cuivrée sur des chemins pavementiens, allant jusqu'à s'enfoncer parfois dans un arrière-pays countrysant ("Trush Is Stranger Than Fishin"). Tout ça dans la joie et l'humeur taquine. Effet immédiat. Comme dirait Grand Corps Malade : chasseurs de vague à l'âme, ces Américains dans l'âme.


Parfait   17/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
241 invités et 2 membres
Francislalanne
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?