Sondre Lerche

Heartbeat Radio

Heartbeat Radio

 Label :     Rounder 
 Sortie :    mardi 08 septembre 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Tiens, salut Sondre ! Ca faisait un moment qu'on ne s'était pas croisé toi et moi.
Oui oui, j'avais bien eu de tes nouvelles par des amis communs. Je suis au courant, mais je t'avouerais que je t'avais un peu perdu de vue.
Je me souviens encore avec émotion de ton Faces Down. Encore aujourd'hui, ta virtuosité et ton talent d'écriture me bouleversent.

Mais tu m'as déçu. J'avais pas mal accroché à Too Late, et c'est les yeux fermés que je me suis lancé dans ton Two Way Monologue. Et c'est là que j'ai réalisé que nos chemins s'étaient séparés. Du coup, j'ai détourné le regard, craignant de voir un potentiel comme le tien tourner court.

Et puis finalement, c'est par un autre que je suis revenu. Un certain Ben Kweller. Un mec un peu comme toi, au talent insolent pour son si jeune âge, mais qui s'est compromis à mes yeux. Jusqu'à son Changing Horses. Je me suis dit que, finalement, vous aviez la vie devant vous après tout.

Alors j'ai repris de tes nouvelles avec ton Phantom Punch. Ca m'a surpris un peu, cette énergie rock, mais j'ai retrouvé avec nostalgie les mélodies qui avaient su ouvrir mon esprit réfractaire à la pop.

Du coup, je ne savais pas trop sur quel pied danser avec ce Heartbeat Radio.

J'ai retrouvé ce sens de la mélodie imparable avec "Good Luck" et le titre éponyme. A nouveau les arrangements somptueux de classe, flirtant toujours de justesse avec la guimauve dégoulinante et le bon goût classieux.
J'ai frémi à l'écoute de "I Cannot Let You Go", le genre de titres qui m'évoque la musique d'ascenseur (mais les bons ascenceurs, hein) mais j'ai finalement souri en voyant que tu n'avais pas pu t'empêcher d'y glisser un larsen ou deux.

Délicieusement surannée "Like Lazenby" aux accents jazzy-bluesy que tu affectionnes (au passage ton costume de crooner te va de mieux en mieux), étrange et entraînante "If Only" aux accents funkitsch habituels.

Je passe sur "Pioneer" et "Easy To Persuade"; tu fais ça très bien mais tu sais que c'est pas ma came.
Par contre, évidemment "Words And Music" me charme comme cette bonne vieille "Sleep On Needles", "I Guess It's Gonna Rain Today" comme "Don't Be Shallow".

Je te retrouve quoi, frais et incroyablement mature, cultivant le prolongement d'une certaine pop classy, et emprunte de tes influences plus modernes.
Et ça me fait super plaisir hein, mais moi aussi j'ai fait du chemin depuis 2002 tu comprends, alors du coup je me laisse plus avoir si facilement, tu me feras pas croire que tu t'es cassé le cul sur "Almighty Moon".
Surtout quand juste derrière tu me claques un "Don't Look Now" impeccable et une "Goodnight" sapée comme Burt Bacharach.

Tu ne m'auras pas plus convaincu que les autres fois, et finalement tu réussis quand même à me faire t'attendre au tournant. Bien joué.
Bon écoutes ça m'a fait plaisir de discuter un peu avec toi. Tiens je t'ai même pas demandé si ça te dérangeait que je te tutoie, mais j'ai toujours eu l'impression que ce n'était pas le cas.
C'est peut-être la rareté de nos entretiens qui entretient la magie et te confère ce charme fou et insolent.

Encore bravo et à la prochaine !


Sympa   14/20
par Gérard Cousin


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
77 invités et 4 membres
Eddie
Poukram
Dale
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...