The Noisettes

Wild Young Hearts

Wild Young Hearts

 Label :     Mercury 
 Sortie :    lundi 20 avril 2009 
 Format :  Album / CD   

Rien de tel qu'un bon live pour rattraper le temps perdu! C'est aux Eurocks que j'ai (re)découvert ces Noisettes qui ne m'avaient que vaguement convaincu sur leur premier essai What's The Time Mr Wolf? paru en 2007, un poil brut de décoffrage. Leur perf à Belfort m'a révélé un groupe ouvertement pop (mais bien puissant en live) avec une chanteuse magnifique dans un registre "soul-rock" entre Sharon Jones et Lisa Kekaula des Bellrays.
Ce Wild Young Hearts, deuxième disque des anglais, a été mon disque de l'été, un bonbon pop délicieusement acidulé. Car ce qui retient tout de suite l'attention dès les premières écoutes, c'est la fraîcheur, la spontaneité dans ces bombinettes pop, sans prise de tête, que l'on se prend à fredonner comme une midinette yéyé des 60's. Il flotte en effet un parfum étrange d'années 50-60, dans ces choeurs vintage, ces arrangements de cordes classieux, ces gimmicks de guitare délicieusement kitsch et le chant intemporel de Shingai Shoniwa. Au palmarès de ces petites perles pop, "Wild Young Hearts", "24 Hours", "Never Forget You" (on croirait Amy Winehouse sur le début de la chanson), ou le sublime "Every Now And Then" au charme rétro ravageur, cette voix... ces cordes... cette guitare discrète... et ce final grandiose.
Mais il y a aussi un furieux relent de discothèque très eighties sur les tubesques "Don't Upset The Rythm", "Beat Of My Heart" et "Saturday Night", véritables machines à danser, portés par une chanteuse survoltée à l'énergie communicative.
On trouve aussi quelques exercices de style tout aussi réussis comme
de la pure pop à guitares ("So Complicated", "Cheap Kicks") ou de splendides ballades acoustiques comme "Sometimes" et le sublime "Atticus" (frissons garantis) portées quasi exclusivement par la voix caressante de "Shingai Shoniwa".
Dans une veine tantôt rock, soul ou pop, cette voix est la cerise sur le gâteau, la plus-value d'un disque sans fausse note, bourré de vraies bonnes chansons, le tout servi par une production souple naviguant entre les époques et les styles. Mon coup de coeur Eurocks 2009!


Parfait   17/20
par Sonicdragao


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
364 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :