Doo Rag

Chuncked And Muddled

Chuncked And Muddled

 Label :     Bloat 
 Sortie :    lundi 14 août 1995 
 Format :  Album / CD   

Bien plus proche de l'évocation d'un vrai trauma musical que de la chronique pure d'un disque que je n'ai eu que fugitivement entre les mains et quasiment introuvable aujourd'hui, l'écoute d'un album de Doo Rag replacée dans le contexte de l'époque reste une expérience en soi : celle de la découvert du blues lo-fi (et le mot est faible), la découverte hallucinée d'un rockabilly saturé joué sur des instruments de récupération, des textes absolument inaudibles puisqu'hurlés dans un vieux micro Grundig à charbon cabossé...
Le blues est orienté Delta, donc minimaliste et primaire, mais le jeu accuse les années punk et revival, et l'on retrouve la fouge de Pussy Gallore/Boss Hog/Blues Explosion, et l'on est assez proche des délires les plus rock du tout jeune et pas encore scientologue Beck Hansen. Inutile de parler de tracklists, tous les morceaux se valent. Inutile de parler de production, elle est réduite à la pose d'un micro général pour capter l'ensemble.

Furieuse, urgente, débile et famélique, primale, sauvage, la musique de Doo Rag est aussi indispensable aujourd'hui qu'il y a 15 ans.
Fabuleux.


Exceptionnel ! !   19/20
par Gérard Cousin


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
170 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused