Doo Rag

What We Do

What We Do

 Label :     Dependability 
 Sortie :    1996 
 Format :  Album / CD   

Putain, on s'offre parfois de ces disques dans notre chiasse de vie! What We Do, qu'est-ce que c'est? C'est le second album des gros dingos de Doo Rag. Vingt titres, comprenant également celui qui est non crédité à la fin (orgie de cris sur un disque qui tourne en 16 tours), d'un rock-blues bien cabossé et complètement barré.
Doo Rag, c'était Bob Log III et Thermos Mailing. Le premier, c'était un guitariste binocleux chanteur (et qui est toujours semble-t-il) jouant de son instrument au son quasiment décousu, 'desaccordé' mais qui vous fourgue là un swing et une pêche incroyable quand se ne sont pas des lents remous lourdingues pesant dans l'estomac. Son binôme rythmique, quant à lui, avait en guise de batterie divers unstensiles qu'il avait dû récupérer dans les encombrants des particuliers avec un vieux camion des années 30 au fond des trous perdus. Et les sons qui en proviennent ne font pas 'bling bling", mais en gros, "slish clang blang splash".
What We Do : album complètement fou, roots (c'est un cas de le dire), motivant et saoûlant, faut-il avouer. "Nickel" fait hurler de rire en tant qu'entame de ce disque, à la vue des personnes non prévenues qui vous tirent une tronche pas croyable dès que ça leur arrive aux oreilles. Après, bon sang de sang, "Freeloader", "Rickety" ou "Crooked" foutent une sacrée bougeotte. En outre des titres speed, certains, comme l'expliquais-je plus haut, rendraient mal au coeur avec leur ébriété musicale ("Bam", "Rick Walken"...). Et dire que c'est à cause de l'influence traumatique d'un seul passage de ces siphonnés à Nulle Part Ailleurs il y a douze ans qu'il a fallu que ce disque tient sa petite place dans la discothèque. '100 % original music', c'est rien de le dire. C'est bon, la rouille. C'est bon d'être déglingué. Enjoy!


Très bon   16/20
par Pascha


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
344 invités et 1 membre :
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?