Röyksopp

Junior

Junior

 Label :     EMI 
 Sortie :    lundi 23 mars 2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Annoncer leur troisième album comme un croisement entre Melody A.M. et The Understanding, cela était de la part de Röyksopp, peu inspiré et encore moins pertinent. Franchement, difficile d'imaginer une union réussie entre l'electropop en apesanteur de leur premier album et les élans douteux du second, dont le seul intérêt était de me faire découvrir Karin Dreijer Andersson (la chanteuse de The Knife). Mais bon, en grand fan de Melody A.M., j'espérais tout de même quelque chose de Junior.
Ce dernier est annoncé comme le premier volet d'un diptyque, censé incarner les deux aspects du groupe, juvénile et introspectif. Soit. Et quand on commence l'écoute, on se dit que le mélange évoqué plus haut n'est pas si absurde. "Happy Up Here", le nouveau single, a beau être un brin anecdotique, il n'en reste pas moins très réussi, et fait penser à une sorte de "Eple" technoïde. Alors qu'on se met à espérer, on a d'un seul coup un peu honte pour Svein Berge et Torbjørn Brundtland : "The Girl And The Robot" se noie dans une espèce de gloubi-glouba technoïde infâme, et fait franchement penser à du Kylie Minogue... Heureusement, il s'agit du pire morceau. Le reste est un peu plus inégal. On est partagé entre compos sympathiques gâchées souvent par une production grossière et indigeste ("Vision One" vraiment belle, "You Don't Have a Clue", "Miss It So Much") et d'autres horreurs technoïdes (les morceaux avec Karin Dreijer Andersson malheureusement). Heureusement, il reste l'instrumental, domaine dans lequel finalement Röyksopp est le meilleur ("Silver Cruiser"). Mais on reste très loin du niveau de leur premier album. Quelques morceaux ont beau faire leur petit effet et conserver cet aspect émouvant propre à Röyksopp, l'album est assez décevant, surtout à cause de cette surenchère de synthétiseurs. Ça en devient dégoulinant. Et c'est franchement dommage, car le lyrisme lourdaud de The Understanding a été maitrisé, et les compos sont loin d'être nulles, tout en restant en deçà d'un "Eple" ou "Remind Me". Bref, ça me fait un peu de peine, mais Junior et plutôt un échec et j'ai l'impression que Melody A.M. était en fait une exception dans la discographie du groupe. En espérant qu'un éventuel Senior les ramène vers plus d'élégance et me fasse mentir.


Pas terrible   9/20
par Vamos


 Moyenne 13.33/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 09 avril 2009 à 12 h 12

Röyksopp est un très bon groupe. Malheureusement, c'est tout. Le duo norvégien n'a pas grand chose d'extraordinaire non plus, et, malheureusement pour eux, Air les a précédé avec bien plus de réussite et d'impact. Difficile pour eux de fuir la comparaison donc, même si celle-ci leur est flatteuse.
Après un énorme succès (Melody A.M. est, j'en suis persuadé, surestimé, bien que vraiment sympa) et une suite étonnante (à ce jour, The Understanding demeure leur meilleur oeuvre, tout en restant imparfaite).
En somme, les deux amis scandinaves savent faire de la musique. Sans être des génies, ils confectionnent des morceaux très entraînants : "The Girl And The Robot" est digne de passer en radio et il est quasiment impossible de ne pas y sentir une influence de Kylie Minogue. Cela n'en demeure pas moins un excellent titre (à écouter à petite dose tout de même pour éviter une indigestion...).
"You Don't Have A Clue" est un vrai morceau de Röyksopp, planant, avec une jolie voix. "This Must Be It" vient faire de l'ombre au précédent album et semble parfait pour être un single ; oui, le groupe donne l'impression de vouloir sortir de la case ambiance pour être plus pop, plus grand public ; et ça marche très bien, trop bien peut-être. Encore un très bon titre à ne pas laisser tourner en boucle.
"Silver Cruiser" propose un instrumental parfaitement röyksoppien : voilà tout ce qu'on aime chez eux, de l'ambiance sans grandiloquence et avec une simplicité très touchante (un bon présage pour Senior ?). La comparaison avec le duo français n'est ici absolument pas usurpée. "Happy Up Here" sonne comme un morceau de Melody A.M. avec des petites touches 2009.
"True To Life" est le seul titre à atteindre les six minutes : à nouveau, voilà ce qu'on aurait voulu avoir dans tout l'album, du Röyksopp quoi. Oui, j'ai oublié "Tricky Tricky" qui dure aussi six minutes, six longues minutes... à oublier !
"Vision One" est magique : le son est légèrement torturé, le chant légèrement planant. Une nouvelle preuve de leur talent, que l'on retrouve sur "Röyksopp Forever".
"It's What I Want" ou "Miss It So Much" sont sympas mais loin d'être remarquables. Vous l'avez compris, même dans le désordre, Junior n'est ni trépident ni mauvais. Si vous aimez les deux (je dis bien : les deux !) précédents albums, vous aimerez celui-ci aussi. Par contre, il reste plutôt dans la continuité de The Understanding, bien que quelques tons en dessous. Enfin, si vous étiez restés avec Melody A.M., vous attendrez sûrement avec impatience le deuxième volet : Senior.
Dans tous les cas, Junior est a écouté sans a priori, car c'est un bon album et, faute de mieux, c'est bien là l'essentiel.
Pas mal   13/20



Posté le 21 mars 2010 à 21 h 21

Junior est un disque que j'affectionne beaucoup, et je ne suis pas le seul.
Dans mon cercle d'amis, nous sommes plus d'un à considérer le dernier opus des Norvégiens comme un album de très bonne facture.

Pourtant, l'ouverture de Junior n'est pas des plus réjouissante. "Happy Up Here" manque clairement de tonus. Dès lors, difficile d'oser une comparaison avec "So Easy", le premier (et parfait) premier titre de Melody A.M..
Heureusement que "The Girl And The Robot" vient dynamiser tout ça avec son beat rapide et ses voix aériennes plaisantes.

La suite, c'est du lourd. "Vision One" m'a carrément laissé bouche bée dès la première écoute, avec une entrée en matière somptueuse.
Même sensation sur le morceau "Röyksopp Forever", selon moi le plus abouti de l'album. Un modèle de musique électro qui parraît simple, au beat initialement lent mais laissant place à un impressionnant déluge de violons. On est tenu en haleine.

"Tricky Tricky" et "You Don't Have A Clue" viennent très agréablement compléter ce CD.

Junior se termine par "It's What I Want", une piste qui sonne bien, qui met la pêche et qui laisse une douce trace dans les oreilles. Un petit goût de reviens-y !

Très frais et immédiatement accessible, cet album est clairement différent de leurs productions précédentes. Le changement opéré leur a été bénéfique, Röyksopp signant là une galette électro de grande qualité.

Mais ce disque ne fait pas un tout. Inutile de chercher ici un lien entre les pistes, une cohésion. Il recèle de pépites, quelques pistes qui vous possèderont et que vous aurez le plus grand des plaisirs à écouter encore et encore.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
178 invités et 2 membres
Dylanesque
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?