Röyksopp

The Understanding

The Understanding

 Label :     Astralwerks 
 Sortie :    mardi 28 juin 2005 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

La superbe photo de Camille Vivier, jeune photographe parisienne, laisse présager un album sombre et une suite plus dense au remarquable et remarqué Melody A.M. sorti il y a déjà 4 ans.

Il n'en est rien, malheureusement. On passe de l'envolée mélancolique au gros tube F.M. de l'été (le complaisant "Only This Moment"). Les rythmiques, la voix - pas désagréable d'ailleurs - des deux compères (ouste, Erlend Oye !) et quelques loops intéressants sauvent ce qui reste.
Si Melody A.M. se distinguait par une communion réussie de styles, The Understanding manque paradoxalement de cohérence. Le groupe l'annonçait accompli, inspiré et ambitieux, l'attente de certains sera peu récompensée.

S'il est loin d'être désagréable à l'écoute, The Understanding fait par contre perdre beaucoup à l'identité sonore du groupe. Techniquement pauvre, esthétiquement dépouillé, souffrant d'un déficit de créativité. Et si la mélodie est plus présente ici, elle contribue tristement à étouffer l'originalité à laquelle Röyksopp avait déjà habitué après un seul petit album.
Certains y verront un exercice cinématique osé, d'autres l'apprécieront pour un second degré pas évident du tout et, enfin, quelques-uns se tourneront vers Melody A.M., avec déjà, de la nostalgie.


Pas terrible   9/20
par X_Bassetian


  L'édition "Deluxe" propose un double digipack avec 5 morceaux supplémentaires qui n'apportent pas grand chose.


 Moyenne 12.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 29 janvier 2009 à 12 h 49

Incroyable : ce disque est décrié comme étant mauvais. Comparé au premier, il est même perçu comme une grande déception.
Je viens donc réhabiliter Röyksopp et leur très bien nommé The Understanding, qui je pense est tout simplement mal compris par beaucoup, notamment ceux qui avait adoré le premier album. Je crois savoir d'où vient non pas leur déception mais plutôt leur frustration : en effet, le duo norvégien n'a pas remis le couvert avec un deuxième Melody A.M., tel un Melody P.M. Au contraire, les deux musiciens ont chamboulé toutes nos attentes, et surtout nos oreilles. D'où la déception : si le premier sonnait comme un nouvel Air scandinave, le second a, lui, bien su trouver sa voie (et sa voix). Je ne vais pas aller jusqu'à dire que Melody A.M. serait une copie du duo français, mais il est vrai que rien n'était complètement révolutionnaire (Je vous rassure, je suis le premier a adorer "Poor Leno" et les neuf autres morceaux !).
Ici, dans The Understanding, un vrai virage est pris. Comme pour le premier, j'avoue que la musique de Röyksopp est tout de suite écoutable sans avoir beaucoup d'attrait. A chaque fois, je me suis d'abord dit que ce n'était vraiment pas de la grande musique, ne percevant aucune profondeur dans leur univers. A chaque fois, je me suis trompé. Et j'ai ainsi pu me rendre compte que The Understanding est bien meilleur que le déjà très bon premier disque des Norvégiens. Vraiment meilleur ! Mes morceaux préférés ? "Only This Moment", "49 Percent", "Follow My Ruin", "Circuit Breaker", "Alpha Male" et "Dead To The World".
Oui, j'ai omis le titre "What Else Is There ?" dont la voix féminine de Karin Dreijer ne me touche pas particulièrement...
Bref, un album légèrement plus enjoué que le premier, sans pour autant être un album festif. Le froid du Nord continue a faire son effet sur la musique de Röyksopp, qui pour l'instant nous a offert deux très bons albums à déguster près de la cheminée, en hiver... Des clichés, certes, mais de très jolis clichés !
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
169 invités et 1 membre :
Fenouil
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused