Firewater

The Golden Hour

The Golden Hour

 Label :     Bloodshot 
 Sortie :    mardi 06 mai 2008 
 Format :  Album / CD   

2004 : Firewater sort son album de covers (pas très réussi), Tod A. se fait larguer par sa copine et George W Bush est réélu. Un peu dépité donc, notre homme prend sa guitare et file à l'étranger : Thaïlande, Inde, Pakistan, Turquie, Israël, ... et chronique ses rencontres sur un blog.

Il enregistre aussi çà et là avec les musiciens locaux qu'il rencontre les chansons qui composent cet album compte-rendu de voyage.

Tout commence à 'Bornéo' avec un folk-rock bien rythmé côté percus qui emprunte quelques guitares ska. Le décor est globalement planté, chaque morceau apportera alors sa couleur locale, comme le 'This is my life' qui suit, très oriental.

La voix puissante et désabusée de A. fait merveille sur plus d'un titre : 'Some kind of kindness' avec ses cuivres et ses laï-laï-laï donne bien la pêche, 'Electric City' tout pareil et surtout 'Weird to be back', sommet de l'album. "Bizarre d'être de retour" ? qu'il reparte donc, tant que c'est pour sortir une autre galette de cette qualité.

Si la démarche initiale rappelle un certain Manu C., le résultat est tout autre, plus métissé, moins simpliste et touchant. Certes, le disque n'est pas exempt de reproches: un peu répétitif sur sa longueur et 2 titres juste moyens mais l'ensemble a beaucoup de charme.

Mon coup de coeur de l'année !


Excellent !   18/20
par Hector


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
314 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :