The Little Ones

Sing Song

Sing Song

 Label :     Astralwerks 
 Sortie :    octobre 2006 
 Format :  Mini Album / CD   

On n'en finit décidément pas de ressortir les galettes sixties du placard. D'abord le revival garage, puis psyché, ce premier enregistrement des californiens The Little Ones pourrait représenter une nouvelle étape de dépoussiérage: celle de la pop.
Mais attention! Pas de nostalgie exacerbée impliquant un plongeon en arrière total gommant toutes les évolutions du style apparues ces trente dernières années. Non, The Little Ones ne versent pas dans le plagiat fainéant mais collent à l'actualité indie pop en y injectant parcimonieusement des éléments sixties. Tout est affaire de dosage. Pour les adeptes des comparaisons hasardeuses, Sing Song ressemblerait à un croisement entre les Beach Boys et Grandaddy...
Se qualifiant eux-mêmes d'asociaux craignant la dure réalité actuelle, les membres du groupe tentent par leur musique de se construire un monde plus agréable et accueillant. Leurs mélodies se révèlent ainsi enjouées, particulièrement ensoleillées jusqu'à paraître parfois naïves voire quelque peu bêtas. Les arrangements (sixties donc) ajoutés par là-dessus magnifient grandement l'ensemble. Claviers old-school, percussions diverses, claquements de mains, choeurs viennent ainsi ajouter de la couleur à des harmonies palpitantes. Le chant doux et toujours dosé ne détonne pas de la musique et achève de dresser cette atmosphère reposante cotonneuse et bienvenue. The Little Ones ne prennent personne en traite, le contenu de cet EP est à l'image de sa pochette.
Un résultat impeccablement abouti pour un premier essai. On attend désormais le premier LP, prévu pour l'automne 2008, avec intérêt...


Très bon   16/20
par Abe-sapien


  Sing Song a été réédité après épuisement du premier pressage avec un morceau supplémentaire.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
200 invités et 2 membres
Twilliam
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...